Culture

VILLENEUVE En images : les céramiques sauvages investissent l’abbaye St-André

L'exposition Céramiques sauvages, à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Céramiques sauvages est à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Elles sont trois. Trois céramistes invitées ce mois-ci pour l’exposition temporaire de l’abbaye Saint-André de Villeneuve.

Et outre la passion de la céramique, qu’elle soit en grès, en grès émaillé ou en raku, les trois artistes partagent celle de la nature et des animaux. « Je suis un peu naturaliste, alors représenter des animaux c’était évident pour moi », explique Catherine Chaillou, venue du Cher pour cette exposition.

L'exposition Céramiques sauvages, à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Céramiques sauvages et son étrange bestiaire (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est que les pièces exposées Christine Viennet et Olivia Trégaut représentent toutes des animaux, de l’ours polaire à l’alligator en passant par les créatures marines. « L’ours polaire, c’est parce que je suis très sensible à la fonte des glaces et à la disparition des espèces », abonde Olivia Trégaut, venue d’Oppède-le-Vieux, dans le Vaucluse. Quant à Christine Viennet, qui signe les créatures marines, parfois issues des fonds marins, elle explique « être un enfant d’un pays où il y a de l’eau partout », la Norvège. Un pays qu’elle a quitté pour l’Hérault, où elle réside près de Béziers.

L'exposition Céramiques sauvages, à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Céramiques sauvages, à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Toutes les trois revendiquent entre 25 et 40 ans d’expérience dans la céramique. Et ça se voit tant les proportions que les textures et les couleurs sont remarquables. Certaines pièces ont l’air plus vraies que nature, notamment les reptiles. Un réalisme recherché par les trois artistes : « il est très difficile quand on aime les animaux de les trahir », affirme Catherine Chaillou, pendant que ses deux complices opinent du chef.

L'exposition Céramiques sauvages, à voir jusqu'au 3 septembre à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’exposition, plutôt riche à l’intérieur de l’abbaye, se poursuit également dans le magnifique jardin, dans un des bassins et dans la « grotte ». Une bonne occasion de démarrer la découverte des lieux, qui valent le détour.

« Céramiques sauvages », jusqu’au 3 septembre à l’abbaye Saint-André de Villeneuve. Tarif, comprenant la visite des jardins, 7 euros, réduit 6 euros, famille (deux adultes et un enfant de 8 à 17 ans) 17 euros (23 euros pour deux enfants et plus), Avignon PASSion 6 euros et personnes en situation de handicap 5 euros. Contact 04 90 25 55 95.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité