A la uneActualités

NÎMES EN FERIA Éric Dupont-Moretti « N’ayons pas honte d’être ce que nous sommes »

(Photo Véronique Palomar)
(Photo Véronique Palomar)

C'est dans une cour de la Chapelle des Jésuites archi-comble et devant un parterre très Nîmo-nimois, que Le maître du Barreau a prononcé son Brindis. "J'ai refusé de défendre la corrida et voilà pour quelles raisons"… Le début d'un plaidoyer, qui bien sûr n'en était pas un, puisque le propos était en substance, je n'ai pas à me justifier, nous n'avons pas à nous justifier, vis-à-vis de juges qui ne sont pas légitimes … 

Ils étaient tous là ou presque le monde de l'aficion, le barreau de Nîmes, Jean-Paul Fournier maire de la cité, de nombreux élus parmi lesquels on citera, Daniel Jean Valade, Julien Plantier, Franck Proust, les médias et puis la foule des chanceux qui avaient décroché un sésame.

Le maestro n'a pas déçu son auditoire. Entre confidences et envolées, humour, cynisme et considérations sur une époque et une société dans laquelle il ne "se reconnaît plus du tout", des apartés, des connivences aussi avec Jacques-Olivier Liby, Marie Sara dont il lit l' extrait d'un courrier adressé à Gilbert Collard… Éric Dupont Moretti force au respect, fait sourire et parfois émeut lorsqu'il évoque son Mentor et père de substitution l'avocat toulousain Alain Furbury, décédé en 1999, Personne ne doutait qu'il se tire avec brio de l'exercice mais il a surpris par ce ton intimiste, ce lien tissé si vite avec une ville dont il avoue en s'excusant auprès des élus présents ne connaître que les arènes, celle de la justice et les autres …

Voyez plutôt… voici in extenso la vidéo complète du Brindis réalisée par les Avocats du Diable 

https://youtu.be/KSAx_c0lg4E

 

Tout s'est terminé par une séance de dédicaces

Une jeune étudiante en droit se réjouit d'une dédicace délicate "à ma consœur (ou presque)". C'est ainsi que se confortent les vocations… (Photo Véronique Palomar)
Une jeune étudiante en droit se réjouit d'une dédicace délicate "à ma consœur (pas encore)". C'est ainsi que se confortent les vocations… (Photo Véronique Palomar)

Et un apéro …

Véronique Palomar

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité