Actualités

PONT-ST-ESPRIT Octobre rose : un calendrier pour aider la Ligue contre le cancer

Arielle Thomas, à l'initiative de la réalisation de ce calendrier vendu au profit de la Ligue contre le cancer (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Arielle Thomas est à l'initiative de la réalisation de ce calendrier vendu au profit de la Ligue contre le cancer (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Douze femmes, pour douze mois, rassemblées autour de la réflexologue spiripontaine Arielle Thomas et d’une bonne cause : la lutte contre le cancer du sein.

Voilà l’idée de ce calendrier, dont le produit des ventes sera intégralement reversé à la Ligue contre le cancer.

Un projet fédérateur

« Ce calendrier regroupe des femmes de Pont-Saint-Esprit et des alentours, qui travaillent toutes dans le paramédical et le bien-être, et qui accompagnent des personnes malades », explique Arielle Thomas. On retrouve donc là, couchées sur...papier glacé, une infirmière, une kinésithérapeute, une ostéopathe, une prof de yoga, une énergéticienne, une socio-esthéticienne (à savoir une esthéticienne formée en oncologie), une coiffeuse, une diététicienne, une masseuse bien-être, une manipulatrice en radiologie, une sophrologue et donc une réflexologue.

Pour les mettre en valeur et créer un bel objet, Arielle Thomas a fait appel à une photographe locale, Adeline Justamon, « qui a participé gratuitement », souligne la Spiripontaine. Les photos sont en noir et blanc, « et mettent en évidence nos métiers, avec un fil conducteur, le ruban d’octobre rose », précise Arielle Thomas. Une autre femme a répondu à l’appel, la dessinatrice Gramyna, pour réaliser le logo du calendrier et une série de caricatures qui habille la quatrième de couverture. L’imprimeur VTAC de Pont-Saint-Esprit a quant à lui « joué le jeu », en accordant un tarif préférentiel.

Le calendrier est à vendre au prix de 10 euros, « mais si les gens veulent en profiter pour donner plus, tout sera reversé à la Ligue », ajoute Arielle Thomas. Et les commerçants aussi ont joué le jeu, puisque les calendriers sont vendus dans une quarantaine de commerces, ainsi que dans les pharmacies de la ville.

Par ailleurs, les calendriers seront également présents dans de nombreuses manifestations du Gard rhodanien, dont les Foulées de Salazac, programmées  le 15 octobre prochain. « On a édité 500 calendriers, mais il va peut-être falloir en réimprimer », glisse Arielle Thomas. C’est tout le mal qu’on souhaite à ces douze femmes et à la Ligue contre le cancer.

Plus d'informations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité