A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La victoire qui relance la machine

Anthony Briançon, suivi par des recruteurs étrangers, a bien tenu le coup au côté de Fethi Harek en nencaissant quun seul but face à des Lensois installés sur le podium de la Ligue 2 Photo Archives Anthony Maurin).
Anthony Briançon (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 11ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, 8ème, recevait l’US Orléans, 9ème, au stade des Costières. Score final: 4-1!

Les Crocos doivent à nouveau ouvrir leur gueule. Ils ont faim après deux défaites consécutives et une longue trêve, l’appétit doit être à la hauteur de leur envie de bien faire. Au coup d’envoi, trois anciens Nîmois sont dans les rangs des Orléanais.

Les visiteurs sont en tenue camouflage et comptent certainement attendre les locaux bien au chaud dans leur camp. Gros hic… On ne voit pas les numéros des joueurs donc nous risquons quelques erreurs patronymiques! Bref, premier tir d’Alioui dès la 2ème minute. Un crochet à l’entrée de la surface et une petite frappe enroulée mais trop enlevée.

Bozok, Alioui et Cambon

Le but arrive vite! Théo Valls récupère un ballon qu’il donne rapidement à Romain Del Castillo qui lance Umut Bozok dans la profondeur et entre la défense centrale. Bien démarqué et seul au monde, le renard nîmois n’a qu’à cadrer sa frappe et inscrire un nouveau but sous ses nouvelles couleurs. 1-0 à la 4ème, les Crocos ne sont pas encore rassasiés mais démarrent très bien ce match, le réalisme à la clé.

Les Crocos poursuivent leur effort et se montrent dangereux à plusieurs reprises pendant le premier quart d’heure puis le match tombe un peu en intensité. Jusqu’à là 21ème, moment choisi par le Nîmes Olympique pour marquer le but du KO. C’est Alioui qui décoche un crochet du gauche… Après un mouvement entre Boscagli et Vlachodimos sur le côté gauche, le Grec revient et trouve Alioui dans la surface. L’avant-centre nîmois tire une première fois mais sa frappe est stoppée sur la ligne par un défenseur orléanais. Avec chance, le ballon revient dans les pieds d’Alioui qui aligne Renault figé sur sa ligne. 2-0, les Crocos sont dans la place!

Pas bien longtemps… Dans la minute qui suit, c’est Cambon ou plutôt Briançon qui réduit l’écart et qui remet les Orléanais dans la course. Après un duel aérien avec Cambon, un coup de flipper mental, les visiteurs marquent contre le cours du jeu. 2-1, le Nîmes Olympique est toujours devant et ne cesse de monter à l’assaut. Baptiste Valette se fera bien quelques frayeurs dans un face à face gagné contre Gomis mais la pause est annoncée.

Coup de pression et doublé

De retour des vestiaires, le match est rapidement haché par des fautes à répétition mais Bozok et Del Castillo se procurent tout de même une belle petite occasion à la 55ème. Deux minutes plus tard, Alioui combine avec Bozok qui se retrouve seul devant le portier orléanais. Le Nîmois ajuste sa frappe mais semble fauché par un défenseur. L’arbitre, bien placé, ne siffle rien. Après quelques coups de sifflets de plus dans le même style, le public montre son désarroi quant aux décisions prises par monsieur Delerue.

A la 63ème, Del Castillo tire un corner qui arrive dans les pieds d’Alioui qui n’a qu’à pousser le ballon derrière la ligne d’Orléans pour marquer son second but du match et le troisième des Nîmois lors d’une rencontre ouverte.

Thioub fait rêver les foules! Après une chevauchée dantesque et un slalom bien pensé sur son côté gauche, le Nîmois inscrit un superbe but en solitaire dans le petit filet opposé et avec un angle de frappe des plus serrés. 78ème, 4-1 et les Crocos s’envolent. Thioub fait le boulot de fort belle manière, lui qui vient à peine d’entrer en jeu. Dans le bon tempo également, Ripart y va de sa belle occasion quelques instants après son entrée en jeu à dix minutes du terme de la rencontre.

Les Crocos l’emportent facilement et effacent le déshonneur de la dernière déconvenue subie sur leurs terres face à Niort.

 

Fiche technique

Nîmes Olympique – Union Sportive Orléans Loiret Football

Score: 4-1 (2-1).

Buts: Bozok (4ème), Alioui (21ème), Briançon CSC (23ème), Alioui (63ème), Thioub (78ème).

Conditions: 22°C, pelouse en bon état.

Spectateurs: 6137.

Arbitre: M. Amaury Delerue.

Avertissements: Bouby (29ème), Benkaid (36ème), Valls (43ème), Camara (69ème), Furtado (71ème), Ziani (73ème).

Expulsion:

Le groupe nîmois: Valette- Alakouch, Briançon, Harek (C), Boscagli - Valls, Valdivia, Del Castillo (Bobichon 83ème) – Alioui (Ripart 80ème), Vlachodimos (Thioub 67ème) et Bozok. Joueurs non utilisés: Sourzac– Paquiez, Guessoum – Depres. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe orléannais: Renault – Furtado, Monfray Seidou, Pinaud (C) (Ziani 59ème), Chemin, Cambon –Benkaid, Bouby – Gomis (Perrin 72ème), Cissokho (Camara 46ème). Joueurs non utilisés: Percevaux - Mutombo, Ligoule, Talal. Entraîneur: Didier Ollé-Nicolle.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

3 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE La victoire qui relance la machine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité