ActualitésCulture

VENDREDI CINÉ L’école buissonnière, conte forestier

 

l_ecole_buissonniere-1

 Le film de la semaine : L'école buissonnière

 Comédie dramatique française, de Nicolas Vanier
Synopsis : Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne, l’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant, celui d’une région souveraine et sauvage.
L’immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir. Le Comte tolère les braconniers sur le domaine mais Borel les traque sans relâche et s’acharne sur le plus rusé et insaisissable d’entre eux, Totoche. Au cœur de la féérique Sologne, aux côtés du braconnier, grand amoureux de la nature, Paul va faire l’apprentissage de la vie mais aussi celui de la forêt et de ses secrets. Un secret encore plus lourd pèse sur le domaine, car Paul n’est pas venu là par hasard…

Casting : François Cluzet, Jean Scandel, Eric Elmosnino François Berléand, Frédéric Saurel, Valérie Karsenti…

On l'a vu, notre critique par Véronique Palomar : Il est de ces films dont on dit qu'il ne sont pas "box office", comprenons noyés parmi les blockbuster poids lourds comme le deuxième opus de Blade Runner et qui passeraient presque inaperçus. Nicolas Vannier est là où on l'attend : amoureux de la nature, la vraie, celle où la vie et la mort ont un sens, quand la mort sert la vie parce qu'il faut bien que le renard tue le faisan pour manger et que le faisan doit tuer les insectes … Le réalisateur de Loup, le dernier trappeur ou encore Belle et Sébastien, nous livre un conte  à la fois enchanteur et rafraîchissant sur fond de paysages solognots. Les images sont magnifiques, les personnages tout droits sortis de récits de veillées au coin du feu. L'époque permet de revenir aux fondamentaux sans qu'il soit besoin de circonvolutions… La liberté y est érigée en valeur, l'amour en baume sur le chagrin. C'est joli, poétique. Sans surprise diront certains. Eh bien si, la surprise c'est qu'on s'y laisse prendre. L'esthétique, le jeu des acteurs,  la lumière, cette nature humaine et animale si belle dans une simplicité oubliée. C'est un cadeau sans prétention certes mais savoureux et à partager en famille sans modération.

Les cinémas gardois près de chez vous : découvrez les séances de la semaine !

Kinépolis Nîmes : programmation ICI

Forum Centre-ville Nîmes : programmation ICI

Sémaphore Nîmes : programmation ICI

Cinéplanet Alès : programmation ICI

Cinémavog au Grau-du-Roi : programmation ICI

Cinéma Aigues-Mortes : programmation ICI

Cinéma Casino Bagnols-sur-Cèze : programmation ICI

Cinéma 102 Pont-Saint-Esprit : programmation ICI

Cinéma le Venise Sommières : programmation ICI

Vous êtes un cinéma dans le Gard et vous souhaitez apparaître dans cette rubrique chaque semaine. Envoyez-nous vos infos et lien de votre site Internet sur : contact@objectifgard.com

J-43 avant l'ouverture du Cap Cinéma 

Cap' Cinéma verra le jour fin 2015, début 2016.
Cap' Cinéma ouvrira ses portes le 28 novembre prochain

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité