A la uneInsolitePolitique

ALÈS La députée Annie Chapelier songe à lancer un site de rencontres pour les élus !

Au centre, Annie Chapelier, députée LREM de la 4e circonscription : « il y a un mois, je ne pensais pas du tout être ici, confie Annie Chapelier, je trouve exaltant de se dire qu’une simple citoyenne va pouvoir participer à l’élaboration de la loi et au contrôle du gouvernement.»
Annie Chapelier à côté de Philippe Berta.

Voici une information qui aurait pu tomber un 1er avril plutôt qu’un 1er novembre. Elle est pourtant très sérieuse. La députée En Marche de la 4ème circonscription du Gard, Annie Chapelier, aurait fait part aux autres députés du département de son intention de créer un site de rencontres pour l’ensemble des élus de la République.

Un soir de septembre, après une longue journée de travail comme en connaissent les élus, les députés du Gard se retrouvent autour d’un repas. Entre deux conversations, Annie Chapelier dit à ses homologues qu’elle a une grande annonce à faire. Le silence se fait autour de la table. Très sérieusement, elle leur fait part d’une idée qu’elle a eue : elle voudrait lancer un site de rencontres pour les élus de la République ! Le concept provoque un fou-rire général. Son voisin de la 5ème circonscription, Olivier Gaillard, est plié et mettra de longues secondes à s’en remettre. Le hic, c’est qu’Annie Chapelier, elle, ne rigole pas. Devant les yeux mouillés de ses interlocuteurs, elle poursuit son récit et précise qu’elle a remarqué que de nombreux élus sont célibataires… Après tout, eux aussi ont bien le droit de trouver l’amour.

Elle en aurait parlé au président de l’Assemblée nationale !

Malgré les rires de ses camarades, la députée croit certainement tenir une bonne idée, si bien qu’elle aurait même demandé son avis au président de l’Assemblée nationale, François de Rugy. Si on ne sait pas ce que lui a conseillé le successeur de Claude Bartolone, on imagine aisément qu’il a dû être surpris par cette demande insolite.

A Objectif Gard, notre surprise aussi a été grande en apprenant les velléités d’entremetteuse d’Annie Chapelier. Contactée par nos soins, la députée n’a pas confirmé nos informations : « Un site de rencontre pour député ? C’est une idée amusante. Mais désolée de vous décevoir, pour le moment le seul site que je suis en train de monter c’est celui de ma page officielle qui apparaitra dès demain sur Internet (…) ». On notera toutefois la précaution de langage avec l’emploi du « pour le moment »… En attendant l’arrivée sur la toile du nouveau site de rencontres « AdopteUnDéputé.com », les élus vont encore devoir se séduire à l’ancienne.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

7 réactions sur “ALÈS La députée Annie Chapelier songe à lancer un site de rencontres pour les élus !”

    1. Malheureusement, il vaudrait peut-être mieux qu’elle continue à ne rien faire son absence remarquée sur le terrain n’a pas arrêté le monde de tourner.

  1. Avec Annie Chapelier l’amour n’est pas que dans le pré mais aussi dans l’ hémicycle…quoi de plus normal dans une chambre de députés. Oui à la parité non aux harcèlements!!! Un tel site de rencontres va donner très certainement du travail à hashtag balance ton porc! Chapelier chapeau bas pour votre implication politique…je rigole.

  2. Cette dame devrait faire attention. Elle est en train de passer pour une députée fantôme auprès des alésiens. Roustan qui lui a été un véritable député fantôme à l’assemblée (classé bon dernier durant tous ses mandats), n’aura pas de scrupules à la faire passer pour un ectoplasme. C’est ainsi.

  3. sa permanence est rue Michelet, tout près du tribunal.
    et dire que ces élus, affirment haut et fort qu’ils ont du boulot par dessus le tête, comment les croire, ils pensent plus à la fesse qu’à ceux qui les ont élus. Pauvre de nous, d’où sortent ces machins en marche !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité