Actualités

MIAM ALÈS « Gard aux chefs » intronise des producteurs de safran

Céline et Sébastien Dalonis entrent dans le cercle des grands chefs

Céline Dalonis entourée de chefs de l'association "Gard aux chefs". Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le Salon Miam est l’occasion, chaque année, d’introniser de nouveaux producteurs locaux au sein du club « Gard aux chefs ». Cette année, c’est la ferme Manjolive, spécialisée dans la culture du safran, qui entre dans le cercle fermé des grands chefs gardois.

Sur la commune de Sabran, au hameau de Donnat, Céline et Sébastien Dalonis cultivent depuis douze ans du safran bio. Fascinés par cette culture, par la pousse des fleurs la nuit, le couple gère sa production de A à Z. « On récolte les fleurs le matin et on les décortique à la main. Ensuite, on passe à l’étape du séchage qui permet de développer tous les arômes. Et puis il faut compter environ deux ou trois mois d’affinage », explique Céline Dalonis, venue samedi après-midi sur le salon pour son intronisation.

Damien Sanchez, chef étoilé du restaurant nîmois Le Skab, est l’un des fidèles clients du couple de producteurs. « C’est lui qui nous a invité à rejoindre le club », précise Céline Dalonis. D’autres grands chefs de restaurants marseillais ou parisiens se fournissent à la ferme Manjolive. Mais aussi des particuliers qui viennent acheter l’épice directement sur son lieu de production ou via son site internet. Son utilisation est simple : « On peut l’ajouter dans beaucoup de plats méditerranéens comme la bouillabaisse, la rouille, le risotto, la paëlla ou encore le tajine. L’idéal, c’est de l’infuser jusqu’à 24 heures à l’avance dans de l’eau, du bouillon ou du lait pour que les arômes se dégagent », commente l’agricultrice.

Contrairement aux idées reçues – et Céline Dalonis tient à le souligner – on peut cuisiner du safran sans se ruiner : « Un petit tube à 7 euros suffit pour huit à dix personnes. Le nôtre est conservé à l’abri de la lumière pour garder toute sa saveur, il est donc inutile d’en mettre beaucoup ! » Ce dimanche, à la cuisine centrale, le parrain du Miam Damien Sanchez préparera une glace au safran bio de Céline et Sébastien. Une belle occasion de découvrir cette épice.

www.manjolive.fr

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité