Actualités

AIGUES-MORTES La 2e édition du festival de BD engrange un beau succès public

Satisfaction chez les organisateurs du festival de BD aigues-mortais, qui bouclait sa deuxième édition. Le public a été au rendez-vous, l'ambiance aussi

Les deux organisateurs du festival de BD aigues-mortais : Florent Barcelo et Sylvain Rigal.

Fatigués mais contents. Les deux passionnés de BD qui l'an dernier ont lancé comme un défi le premier festival de BD local étaient plutôt satisfaits dimanche soir. En deux jours, ils ont dépassé leur fréquentation de l'an dernier et plusieurs des auteurs se sont trouvés en rupture de stock pour leurs dédicaces.

"On aime bien la BD et on trouvait dommage qu'il n''existe pas de rendez-vous local, explique Sylvain Rigal. Celui de Montpellier n'existe plus, ça nous manquait". Par l'entremise de l'association Bona Per Forsa, un club taurin, l'idée fait son chemin. L'an dernier, les deux premiers jours ont été encourageants, public et auteurs locaux contents. L'essai a cette année été transformé, sans pour autant que l'association ne touche aucune subvention. "On a eu trois fois plus de monde que l'an dernier".

Diplomates, les passionnés de BD ont su ménager les susceptibilités des supporters de foot. Le 1er festival avait fait une bonne place à Dadou, qui avait consacré un album au club de Montpellier. Cette année, position médiane d'Aigues-Mortes oblige, c'est l'Olympique de Marseille via Jean-Luc Garrera et ses "Droit au but" qui préside. "L'an prochain, on s'intéressera aux fans de rugby" plaisante Sylvain Rigal. Un festival à l'ambiance familiale et joyeuse où de nombreux enfants abordaient les auteurs et parfois se mettaient sur un coin de table pour dessiner. Cette année Juan, Philippe Luguy, Eric Hubsch, Mic, Christophe Bayard, Yannick, Cédric Ghorbani, Olivier Ganan, l'Aigues-Mortais Aonaka ont été parmi les invités de ce deuxième festival.

Cette année, le festival a mis à l'honneur l'OM en BD après avoir commencé avec le club de Montpellier. Il faut savoir équilibrer...

florence.genestier@objectifgard.com

Etiquette

Florence Genestier

Nouvelle venue à Objectif Gard en juillet 2017, j'ai obtenu ma première carte de presse en 1991 (si !). Quinze ans de PHR dans une région de montagnes, un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :).

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close