Actualités

DIMANCHE VILLAGES Une cour d’école flambant neuve à Saint-Christol-lez-Alès

Le sous-préfet Olivier Delcayrou, le maire Jean-Charles Bénézet, la représentante du député Olivier Gaillard Guénaëlle Thiery, l'élu délégué à l'urbanisme et aux travaux Bernard Tecco. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un peu avant l’heure de la récréation, les élus locaux, en présence du sous-préfet Olivier Delcayrou, ont inauguré la nouvelle cour de l’école maternelle Joliot-Curie à Saint-Christol-lez-Alès.

Abîmée par les affres du temps, la cour de récréation avait bien besoin d’une cure de jouvence. C’est désormais chose faite, après plusieurs semaines de travaux effectués pendant les vacances d’été jusqu’au début de l’automne. Une rénovation « réclamée depuis 17 ans » a rappelé le maire Jean-Charles Bénézet, qui se concrétise aujourd’hui par la réalisation d’un plan incliné afin de permettre un accès aux personnes à mobilité réduite, l’installation de barrières de sécurité, mais aussi des jeux dessinés au sol pour les 130 élèves de l’établissement.

Le coût de l’opération s’élève à 130 00 euros, cofinancés par l’État, Alès Agglo et la commune, « sans recourir à l’emprunt », précise le premier magistrat. « Malgré les contraintes budgétaires, poursuit-il, la municipalité poursuit ses investissements même si les projets mettent plus de temps à aboutir que dans le passé puisque nous devons attendre des accords de subvention. » Le cas de la rénovation de cette cour ne semble pas être un bon exemple puisque « la subvention a été demandée en 2017, accordée en 2017 et utilisée en 2017 », souligne le sous-préfet Olivier Delcayrou. Et ce sont plusieurs générations d’enfants qui vont pouvoir en profiter pendant des années.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “DIMANCHE VILLAGES Une cour d’école flambant neuve à Saint-Christol-lez-Alès”

  1. Une rénovation « réclamée depuis 17 ans » martelle Monsieur le Maire (par défaut)! Comme pour insinuer que ces prédécesseurs avait tardé pour le faire. Mais petite question à Monsieur Bénézet: qui était en charge des travaux il y a 17 ans dans la municipalité de Jean Sirvin?
    Réponse: Bernard Tecco, celui qui est désormais votre Adjoint aux travaux, passé avec armes et bagages dans votre camps.
    Il était donc temps, effectivement, qu’il revienne pour faire ce qu’il n’a pas fait…il y a 17 ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close