Faits Divers

NÎMES Homme blessé par arme à feu dans la rue : deux interpellations ce matin

Fabien Guezellou est à la tête du projet "Mon labyrinthe en carton". (Photo Corentin Migoule)
L’Hôtel de police de Nîmes. Photo Objectif Gard

Une agression par arme à feu s’est déroulée, le lundi 16 octobre 2017, vers midi, dans une petite artère située entre la rue Émile-Jamais et la rue Fernand-Pelloutier, dans le centre-ville de Nîmes.

Un homme d’une trentaine d’années avait été blessé à la jambe par un tir, puis pris en charge et évacué par les pompiers vers le CHU de Nîmes. Son pronostic vital n’avait pas été engagé. Deux personnes avaient été mis en cause dans cette rixe, mais elles demeuraient introuvables depuis. Ce duo en fuite, un homme et une femme, a été interpellé dans un appartement de Nîmes après plus de trois mois de cavale.

Madame est actuellement en garde à vue au commissariat de Nîmes, tandis que monsieur est sur un lit d’hôpital pour l’instant. Il se serait fracturé la jambe en essayant de fuir les gendarmes la semaine dernière… Il a abandonné son véhicule dans lequel les militaires ont retrouvé une arme. Pour éviter l’interpellation, cet homme n’a pas hésité à se jeter dans le Rhône, près de Roquemaure. Mais les enquêteurs de la sûreté départementale de Nîmes en charge des investigations pour le tir ayant blessé un homme à Nîmes, sont parvenus à le cibler ce matin dans un logement nîmois. Une information judiciaire devrait être ouverte mardi pour la tentative d’homicide avec arme.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité