ActualitésCulture

UZÈS Jean-Louis Trintignant croqué par le street-artiste Swed Oner

Il faut gravir les quatre étages, puis aller dans la dernière salle, joliment nommée salle Gide, pour voir la fresque.

Swed Oner pose au milieu de sa fresque, entre Jean-Louis Trintignant et le petit Nino (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le street-artiste uzétien Swed Oner, connu des plus anciens sous son nom de Mathieu Taupenas, a en effet réalisé à la demande de la Communauté de communes du Pays d’Uzès une fresque sur un pan de mur de cette salle de la médiathèque d’Uzès.

« C’est un réel honneur d’avoir pu peindre Jean-Louis Trintignant »

Fidèle à lui-même, l’artiste a peint des portraits. Il y en a deux : « j’ai tout de suite accroché sur la symétrie et le fait de faire dialoguer les deux murs, donc j’ai travaillé sur la transmission des savoirs », explique-t-il. Comme il l’avait annoncé il y a quelques semaines lors d’une conférence de presse, Swed Oner a choisi de représenter un enfant et une personne âgée.

L’enfant est Nino, le fils d’une des amies de l’artiste. La surprise vient de la personne âgée, puisqu’il s’agit de l’acteur Jean-Louis Trintignant. « C’est un réel honneur d’avoir pu le peindre », souligne Swed Oner. « Ça a été de la négociation, raconte-t-il. J’ai d’abord eu sa femme au téléphone, puis je suis allé chez lui. Il a été très humain, je lui ai montré mon travail, expliqué ma démarche et pourquoi il me tenait à coeur de l’avoir, et il a accepté tout de suite. »

Comme à son habitude, l’artiste a pris ses modèles en photo, avant de les reproduire en grand format sur les murs. En tout, cinq jours de travail lui ont été nécessaires pour réaliser une oeuvre encore une fois réussie, et qui donne une (bonne) raison de plus de mettre les pieds à la médiathèque.

Une fresque en forme de prélude de la résidence itinérante que Swed Oner va mener du 5 au 31 mars à Baron, Fontarèches, Fons-sur-Lussan et Uzès, dont les progrès pourront être suivis depuis la chapelle de la médiathèque. Une première, avec un objectif : « aller à la rencontre des habitants, c’est la pierre angulaire du projet, et ça commence avec cette fresque », affirme la directrice du développement local et de la culture à la Communauté de communes du Pays d’Uzès Nadège Molines.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité