Actualités

NÎMES Deux conférences sur la médecine de demain

Photo d'illustration.

Après avoir participé à la première édition des Entretiens Nîmes-Alès, le CHU de Nîmes et la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes de l’Université de Montpellier proposent cette année deux conférences sur la médecine de demain, inscrites dans le cadre du cycle des conférences organisées par le pôle métropolitain Nîmes-Alès, dont la thématique est cette année « Quelles avancées scientifiques nous réserve la prochaine décennie ? ».

L’innovation par le dispositif médical au CHU de Nîmes

Jeudi 29 mars à 18h – Salle d’honneur de la Direction générale, bâtiment polyvalent, hôpital universitaire Carémeau. Entrée libre.

Un dispositif médical (DM) est un instrument, appareil, équipement, voire un logiciel, destiné, par son fabricant, à être utilisé chez l’homme à des fins de diagnostic, de prévention, de contrôle, de traitement ou d’atténuation d’une maladie ou d’une blessure.

La gamme des DM est donc très large, puisque sont concernés des dispositifs allant du pansement à la prothèse de hanche, en passant par des stents en cardiologie ou des appareils d’IRM. Le territoire nîmois fait partie des premières régions françaises en matière de DM, derrière l’Île-de-France et Rhône-Alpes.

Le CHU de Nîmes est un acteur majeur dans le rayonnement du territoire en termes de DM, notamment via son Institut d’évaluation des dispositifs médicaux (IDIL). Lancé en 2016, IDIL a notamment pour objectif de permettre l’évaluation clinique des dispositifs médicaux, avant leur mise sur le marché.

Avec cet institut, les industriels du secteur peuvent s’adresser à un « guichet unique », leur permettant de trouver une réponse rapide à leurs interrogations.

Piloté par le Dr Thierry Chevallier, IDIL est composé d’une équipe support en recherche clinique, d’une unité dédiée aux aspects réglementaires et juridiques, d’une unité de recherche méthodologique et d’un réseau de surveillance des DM implantables.

La conférence proposée dans le cadre des Entretiens Nîmes-Alès permettra au Dr Thierry Chevallier, médecin coordonnateur, de présenter IDIL, son positionnement, sa place dans le domaine de l’innovation médicale et ses implications, avec notamment trois projets.

Le Dr Émilie Viollet, praticien hospitalier dans le service de Médecine physique et de réadaptation (MPR) du CHUN présentera les DM liés aux handicaps physiques. Dans ce domaine, et à travers son Centre d’évaluation des dispositifs médicaux liés aux handicaps (CEDM-H), le CHUN est particulièrement investi dans l’aide à la mobilité et aux transferts, les véhicules pour handicapés physiques (VHP), les aménagements de domicile, la rééducation et la réadaptation, la e-santé, la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), ...

Porté par le Dr Luc Jeanjean, neuro-ophtalmologue au CHUN et à l’ARAMAV, le projet VIRARE (Virtual reality assisted rehabilitation) est un logiciel d’évaluation et de rééducation des patients malvoyants, qui permet de les faire évoluer dans une cuisine thérapeutique virtuelle où ils peuvent se déplacer et interagir avec l’environnement. Une analyse des mouvements de la tête, des saccades oculaires, des déplacements et des chocs permet de déterminer l‘adaptation du patient à son handicap visuel et donc de mettre en place la rééducation la plus adaptée.

Initié par la société SMICES, en lien avec le CHU de Nîmes et l’IMT Mînes d’Alès, le projet MEDCAM sera présenté par Clément Labiche, Directeur général de SMICES. Ce dispositif médical à usage unique a pour vocation de nettoyer efficacement l’optique des praticiens lors d’une intervention en cœlioscopie, sans interrompre le geste chirurgical.

 

Apprentissage de la pratique médicale par la simulation : « Jamais la première fois sur le patient », l’exemple de SimHU Nîmes, plateforme hospitalo-universitaire d’enseignement par simulation du CHU de Nîmes et de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Vendredi 30 mars à 9h – Amphithéâtre n°1 de la Faculté de Médecine. Entrée libre sur inscription : ICI Renseignements : Tél. 04 66 02 81 97 / mednimes-AG@umontpellier.fr

L’entraînement pratique par simulation est utilisé de longue date dans l’industrie, notamment « à risque » (transport, aviation, ...). Le colloque se propose d’exposer à l’assistance les principes de l’enseignement par simulation dans le domaine de la santé, son intérêt pour la formation des professionnels comme pour les patients, et les raisons pour lesquelles cette pratique se développe très rapidement en France aujourd’hui.

L’historique récent de la plateforme nîmoise SimHU Nîmes et son activité actuelle seront également présentés, de même que le projet d’agrandissement du centre dans la faculté, rénovée et agrandie à moyen terme.

L’ensemble sera notamment présenté via un film d’une dizaine de minutes, tourné localement, qui servira d’introduction et amorcera le débat.

Une visite des différentes salles de simulation avec présentation du matériel (dont des robots intelligents capables de simuler des situations cliniques) sera organisée pour le public en petits groupes (sur inscription). Enfin, le public sera invité à participer à un scénario d’urgence extra hospitalière.

Un échange avec les intervenants est prévu pour finir la matinée dans l’amphithéâtre.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité