Actualités

NÎMES Maintien de la Cour d’appel : Françoise Dumas et Denis Bouad réagissent

Denis Bouad et Françoise Dumas au côté du Préfet du Gard Didier Lauga et de la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol (Photo Archive)

Suite à notre article hier soir qui faisait suite aux informations sur les grands axes de la prochaine réforme de la Justice, Françoise Dumas, députée du Gard a souhaité exprimer elle-aussi, sa satisfaction du maintien de la Cour d'appel à Nîmes.

"J’avais défendu devant la Ministre de la Justice les particularités de la Cour d’Appel de Nîmes et la nécessité pour les justiciables gardois, comme ceux des départements voisins, de bénéficier d’un accès de proximité et intelligible à cette juridiction d’appel. Malgré le scepticisme politique ambiant, je n’ai jamais douté de la bienveillante attention que la Ministre portait aux préoccupations des magistrats, des professionnels du droit et des justiciables de Nîmes et du Gard", indique Françoise Dumas.

La députée de rajouter : "Je tiens à saluer la qualité de la contribution des juridictions gardoises, de l’Ordre des avocats de Nîmes dans le cadre de la concertation relative à l’adaptation de l’organisation judiciaire. Le maintien de ce service public dans le Gard, département aux équilibres sociaux fragiles, représentait un enjeu essentiel. La mobilisation a été efficace et je me réjouis des annonces du Gouvernement. Le travail parlementaire dans le cadre de cette réforme devra contribuer à renforcer ce maillage judiciaire territorial et donner les moyens à notre justice de répondre à de nombreux défis (dématérialisation, renforcer le sens et l’efficacité des peine...)."

À noter également la réaction de Catherine Bernié-Boissard, conseillère municipale de Nîmes : "Grâce à la mobilisation des acteurs du monde judiciaire et de la population nîmoise, appuyée par les élus gardois, il a été possible pour la troisième fois, après 2008 et 2014, de sauvegarder la Cour d’appel à Nîmes. La proximité de la justice demeure une priorité et le service public une exigence partagée."

Denis Bouad, président du Gard a vivement réagit également à notre article : "J’apprends hier soir la décision du Ministère de la justice de maintenir le TGI d’Alès et la Cour d’appel de Nîmes dans l’intégralité de leurs compétences. C’est un signal fort et une bonne nouvelle pour les justiciables de ce Département qui garderont une justice proche du règlement de leurs affaires. C’est une bonne nouvelle également pour les magistrats, les fonctionnaires et les professions d’auxiliaire de justice, comme les avocats, les huissiers, qui concourent à rendre et dire le droit. C’est bonne nouvelle également pour l’Université de Nîmes et ses étudiants qui pourront construire un parcours d’étude et professionnel dans le même département. C’est un signe fort pour le maintient d’un service public de qualité, de proximité, accessible à tous. Je me félicite de cette décision pour notre département."

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité