Actualité générale.

PORT CAMARGUE L’Oasis, un îlot ouvert à l’année

Depuis 1994, le restaurant est devenu une vitrine du quartier.

L'équipe de l'Oasis  : Gilles, Géraldine et Steven (photo F.G.)

Géraldine et Gilles Bascoul ont ouvert l'Oasis le 23 juin 1994, à Port Camargue, à deux pas des zones techniques et sur le quai d'honneur.

Autant dire que depuis le temps, l'établissement est devenu une institution dans la catégorie cantines goûteuses et sympas ouvertes à l'année. Et il faut jouer des coudes pour se trouver un couvert parmi les habitués. Pourtant, rien ne destinait la patronne, Géraldine, à se retrouver chef d'orchestre et grande coordonnatrice entre salles et terrasses. "J'ai été longtemps professeur des écoles, raconte-t-elle, sur Montpellier ou dans de petits villages. J'adorais mon métier mais je préfère encore travailler en famille !"

Née à Nîmes, la jeune femme est fille de commerçants nîmois, passionnée de traditions et issue d'une lignée de viticulteurs du Cailar. Elle aime le mouvement et faire découvrir les plats traditionnels de la région. Si personnellement, elle a un gros penchant pour la cuisine italienne, l'Oasis se fait un honneur de proposer de la gardiane de taureau, du tataki de thon ou des poissons frais cuisinés avec goût. Son mari est né bien loin de la Camargue et a fait ses armes chez Troisgros. Pour l'ex-enseignante, changer de casquette et de métier lui a permis de continuer à prendre soin des autres, d'une certaine façon.

L'oasis est facile à trouver, juste au coin du Grand Pavois (photo F. G.)

Fermé les mardis soir et mercredis, le restaurant distingué par le Guide du Routard reste un point de ralliement pour les habitants de Port-Camargue l'hiver. Simple, bon, rapide, une formule du jour et deux services quoi qu'il arrive le midi pour contenter toutes les demandes.  "On vit ici à l'année, pourquoi fermer six mois ? Le matin, on fait aussi café pour les mamans qui emmènent leurs enfants à l'école. Beaucoup de clients vivent aussi seuls et viennent ici, on apprend à les connaître." Au registre des habitués du restaurant, un octogénaire d'Uzès qui vient s'attabler tous les jeudis. Quand on aime la cuisine du restaurant, on ne compte pas les kilomètres pour profiter de l'ambiance portuaire.

Formule rapide et vue sur le port de plaisance pour l'Oasis, ouvert depuis 24 ans (photo F. G.)

Pour certains habitants de Port-Camargue, l'Oasis est devenu un Quartier Général, où il fait bon passer et faire escale. C'est souvent ici que naissent les bonnes idées de manifestations qui finissent toujours par remuer ce port de plaisance européen. L'Oasis fait mentir l'adage graulen qui veut que durant l'hiver il ne se passe rien aux alentours des marinas.

Florence Genestier

L'Oasis, 4 quai d'Honneur, Port Camargue, Le Grau du Roi. Tél. 04 66 53 07 08. Fermé le mardi soir et le mercredi. Formule du midi avec entrée, plat et dessert à 12,50 €.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité