ActualitésSociété

MARGUERITTES Du matériel neuf et de pointe pour les pompiers

Une démonstration de désincarcération pour mieux appréhender performances techniques et humaines des équipes de secours.

Les sapeurs-pompiers du Gard effectuent en moyenne dix interventions par jour liées à des accidents de la route (photo Véronique Palomar/Objectif Gard).

Les pompiers du centre de secours de Marguerites viennent d'être dotés d'un camion neuf et de matériel pour un budget de 207 000 €. Ce qui va considérablement augmenter leurs performances sur le terrain.

L'équipe formée a fait une démonstration de désincarcération. Une opération toujours délicate qui doit s'effectuer en toute sécurité et dans les meilleurs délais. Résultat, un gain de temps appréciable et une sécurité de la victime et de l'entourage optimisée.

Les sapeurs-pompiers du Gard effectuent en moyenne dix interventions par jour liées à des accidents de circulation. Le département est particulièrement accidentogène (dix personnes ont perdu la vie sur les routes gardoises depuis le début de l’année) et requiert donc technicité, formation et des moyens opérationnels adaptés et évolutifs.

Un nouveau véhicule et du matériel plus opérationnel, un plus étant donné le développement des réseaux routiers et ferroviaires (photo Véronique Palomar/Objectif Gard).

Un investissement de 207 000 €, matériel plus véhicule, rendu possible grâce aux efforts conjoints des élus du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis), du Département et de la commune pour améliorer la sécurité des sapeurs-pompiers du Gard en intervention et la qualité des secours au profit des Gardoises et des Gardois. Il fait écho au plan d’investissement validé lors du vote du budget du Sdis le 10 avril. Une dotation aux pompiers de Marguerittes dont Alexandre Pissas, président du Sdis, se réjouit, applaudissant "l'exemplarité du centre de secours de Marguerittes et ce sur tous les plans". 

Quoiqu'il en soit, il faut avoir en tête que les sapeurs-pompiers interviennent sur ce type d’accidents avec un véhicule de secours routier qui permet de désincarcérer les victimes prisonnières d'un véhicule à l’aide de dispositifs de découpe très spécifiques (écarteurs, pinces, cisailles...). Ces opérations de désincarcération sont toujours délicates et complexes. Il s'agit tout d'abord de sécuriser le périmètre pour éviter que d'autres accidents se produisent. Ce nouveau véhicule est équipé de dévidoirs à cônes pour baliser le lieu dans les plus brefs délais, de panneaux de signalisation comme ceux des autoroutes et pouvant résister à des vents violents. Ensuite, il faut extraire la victime du véhicule rapidement tout en prenant toutes les précautions. La démonstration s'est effectuée dans le temps record de treize minutes à la suite desquelles la victime était en sécurité sur un plan dur, cervicales protégées et sortie sans accroc par un tunnel horizontal pratiqué par les pompiers. Rassurant !

Véronique Palomar

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité