Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 01.05.2024 - B.DLC - 1 min  - vu 7405 fois

NÎMES 12 ans de prison ferme et incarcération pour "la nourrice" de Pissevin

photo archives

En fuite, il était absent des débats judiciaires en première instance il y a quelques mois. Hier, mardi 30 avril, il a été lourdement condamné en appel. 

Cet homme, âgé d'une vingtaine d'années, était en état de récidive dans le domaine des stupéfiants. Il a comparu, ce mardi, devant la cour d'appel correctionnelle de Nîmes. Il a affirmé qu'il n'était qu'une "nourrice" dans le quartier de Pissevin et qu'il avait été obligé de stocker de la drogue, mais aussi des armes à son domicile et sous la pression. 

Stupéfiants et munitions avaient été retrouvés chez lui en 2021 lors d'une perquisition. Cette opération dans ce quartier gangréné par la drogue avait permis d'arrêter d'autres hommes depuis condamnés à des peines importantes.

Bien entendu, ce mis en cause refusait de donner les noms des responsables du réseau pour lequel il travaillait comme "nourrice". Une version à laquelle n'a pas cru la cour d'appel si l'on en croit la lourde sanction infligée de 12 ans de prison... Une peine qui s'accompagne d'une incarcération immédiate.

Cet homme avait fait appel de la décision devant le tribunal correctionnel de Nîmes il y a quelques mois qui lui avait déjà infligé 12 ans de prison, mais en son absence. En présentiel, il écope donc de la même sanction devant la cour d'appel.  

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio