A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Menés, les Crocos arrachent le nul à Clermont

Grâce à un but de Briançon à la 80ème minute, Nîmes ramène un point de Clermont et compte trois points d'avance sur Ajaccio à deux journées de la fin du Championnat.

En défense et en attaque, Anthony Briançon a permis aux Nîmois de ramener un point de Clermont (photo Anthony Maurin)

Une fois n'est pas coutume, les Crocos jouaient encore le lendemain du match d'Ajaccio, dans cette course poursuite à la Ligue 1. Battus 2-0 vendredi soir, en Normandie, sur la pelouse du Havre, les Corses offraient l'opportunité aux Nîmois de prendre cinq points d'avance en cas de succès. Et de s'offrir le match de la montée lors de la 37ème journée, face au Gazélec, qui plus est !

Mais la victoire, il fallait aller la chercher face à Clermont-Ferrand, descendu à la 6ème place après les huit premiers matches de cette 36ème journée. Des Auvergnats qui voulaient s'imposer pour reprendre leur bien, la quatrième place, synonyme de barrages d'accession à l'élite.

Alors que Bernard Blaquart avait laissé entrevoir l'absence d'Harek, en défense centrale, le capitaine était bien présent à son poste, associé à Briançon. Boscagli jouait bien sur son côté gauche et Paquiez était préféré à Alakouch sur la droite. Comme pressenti, dans l’entre-jeu, le duo Valls-Bobichon remplaçait la paire habituelle Valdivia-Savanier. Et Thioub était aligné à la place de Del Castillo, pour former le quatuor offensif.

Un premier quart d'heure intense

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir du spectacle sur la pelouse du stade Gabriel-Montpied. Clermont, tentait en premier sa chance, dès la 4ème minute. Pereira Lage centrait pour la tige Ajorque qui reprenait de la tête à l'entrée de la surface. Une tentative en plein milieu du but que Valette captait sans difficulté. Dans la minute suivante, les Nîmois répondaient avec une très grosse occasion ! Bobichon faisait parler son coup de patte sur corner, en l'absence du métronome Savanier. À la réception au premier poteau, Briançon plaçait une tête décroisée mais Bernardoni réalisait un arrêt réflexe sur sa ligne. Derrière, ni Ripart ni Harek ne parvenaient à expédier le ballon dans les filets.

Pour des Crocos impatients de gravir le sommet qui mène à la Ligue 1 au milieu des montagnes du Massif Central le guide s'appelait Thioub. Sur une percée plein axe il lançait Bozok qui se présentait seul face au but. Mais Bernardoni continuait de se chauffer les gants en repoussant sur sa droite la tentative du Franco-Turc (0-0, 8ème). Les locaux réagissaient par l'intermédiaire de Dugimont. Au départ de l'action, après avoir orienté le jeu sur le côté droit d'Honorat, le meneur de jeu auvergnat armait une volée, non cadrée. C'était ensuite autour de Pereira Lage de se montrer dangereux. Sur un centre au départ anodin, le ballon terminait sur la barre transversale de Valette, surpris et chanceux sur le coup (0-0, 14ème).

Bobichon précis comme Savanier

Le match diminuait ensuite en intensité. La possession de balle, largement à l'avantage des Nîmois en début de rencontre, s'équilibrait. Douline recevait le premier avertissement du match à la 16ème minute, pour une intervention musclée sur Ripart. Forcément l'enjeu rendait les duels plus engagés. Sur l'un deux, Pereira Lage faisait connaissance avec Briançon mais le ton redescendait aussi vite. De part et d'autre on affichait une volonté de jouer vers l'avant mais cela se concrétisait par peu de situations dangereuses. Seul Bobichon, qui brillait cette fois-ci sur coup franc, faisait frémir les sixièmes de Ligue 2. Légèrement excentré sur la droite, à 25 mètres du but, celui qui fêtait sa première titularisation de la saison, servait parfaitement ses partenaires présents dans la surface.

Le destinataire se trouvait être Boscagli. Étonné de voir le ballon arriver sur lui, le joueur prêté par Nice pouvait seulement reprendre du bout du pied droit, mais sans succès (0-0, 42ème). En tête aux points à la mi-temps avec sept tirs tentés contre deux et les deux meilleures occasions à leur actif, les Crocos devaient revenir avec des pneus neufs pour tenir la distance. L'assurance de Bobichon aux commandes des coups de pied arrêtés, en l'absence de Savanier, pouvait payer. Il fallait être patient ...

Briançon avec le cœur

Le coach Blaquart changeait quelques soldats au retour des vestiaires. Harek, souffrait d'une douleur au mollet et devait laisser sa place. C'est Briançon qui revêtait le brassard de capitaine, un rôle qui allait prendre très au sérieux. Le défenseur central remplacé par un latéral, Alakouch, le changement  entraînait donc une réorganisation de la ligne défensive : Paquiez bifurquait sur le flanc gauche et Boscagli glissait dans l'axe. Un dispositif qu'avait testé Bernard Blaquart lors du dernier entraînement, vendredi.

Les vingt-cinq premières minutes de la seconde période étaient plutôt ternes. Mais pas ennuyantes car les deux formations faisaient jeu égal et mettaient beaucoup d'engagement pour tenir le spectateur en alerte. Trop pour Paquiez, qui se faisait sanctionner d'un carton jaune pour un deuxième tacle illicite sur Centonze. Une faute qui offrait un bon coup-franc aux hommes de Pascal Gastien, une sorte de corner ouvert. Au second poteau, Laporte, expulsé au match aller, ne se faisait pas prier pour sauter plus haut que Ripart et ouvrir la marque d'une tête puissante (1-0, 70ème). Valette s'inclinait à bout portant.

L'entraîneur nîmois ne pouvant pas rester sans réaction sur le banc, envoyait Del Castillo au combat, à la place de Ripart. Dans la foulée, les Crocos n'étaient pas loin de concéder le but du break ! Il fallait la perte d'appui d'Ajorque avant de buter sur Valette et le sauvetage acrobatique incroyable de Briançon sur sa ligne pour éviter le pire. Le capitaine nîmois, formé au club, allait devenir le héros du match, trois minutes plus tard. Sur un corner de la gauche vers la droite frappé par Bobichon, toujours impeccable sur l'exercice. Briançon, surgissait de nul part (ou plutôt si, de Nîmes !) pour mettre un coup de casque rageur et égalisait (1-1, 80ème).

Un retour inespéré mais logique au vu de la rencontre. Une dernière frayeur traversait la tribune occupée par les 400 supporters nîmois présents, lorsque sur coup franc, la tentative de Gavory se dérobait du cadre au dernier moment. Un match nul et un point peut-être décisif dans la course à la Ligue 1. Ce point offre en tout cas un possible match de la montée, vendredi prochain aux Costières face au Gazélec d'Ajaccio. Car le club voisin de l'ACA est désormais à trois points des Crocos avec une large différence de buts en retard, qui peut s'apparenter à un quatrième point. Quoi qu'il arrive, les Rouge sont toujours deuxièmes, maîtres de leur destin et un succès le rendrait magnifique !

Corentin Corger

Fiche technique

Clermont Foot 63 - Nîmes Olympique.

Score : 1-1 (mi-temps 0-0).

But pour Clermont : .Laporte (70ème).

But pour Nîmes : Briançon (80ème).

Conditions : Terrain mouillé. 9 degrés. Pelouse en bon état.

Arbitre : M. Bartolomeu Varela

Avertissements à Clermont : Douline (16ème), Gavory (42ème).

Avertissement à Nîmes : Paquiez (69ème).

Le groupe auvergnat : Bernardoni - Fontaine, Gavory, Laporte, Centonze - Iglesias, Douline (Lopy, 76ème) - Honorat (N'Diaye, 59ème), Dugimont, Pereira Lage (Spano, 87ème) - Ajorque. Joueurs non utilisés : Jeanin, Kavdanski, Sissoko, Rajot. Entraîneur : Pascal Gastien.

Le groupe nîmois : Baptiste Valette – Gaëtan Paquiez, Anthony Briançon, Fethi Harek (C) (Sofiane Alakouch, 45ème) Olivier Boscagli – Théo Valls, Antonin Bobichon – Sada Thioub, Renaud Ripart (Romain Del Castillo, 73ème), Rachid Alioui (Clément Depres, 79ème), Umut Bozok. Joueurs non utilisés : Martin Sourzac – Liassine Cadamuro –  Abdel Hsissane - Panagiotis Vlachodimos. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Etiquette

2 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Menés, les Crocos arrachent le nul à Clermont”

  1. Bravo ,vendredi le final ,la ligue 1,il faut prévoir une grosse féte autour du stade,et dedans,l’événement est capital,le feu vendredi ,tous au costiéres.Allez Nimes olympique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité