A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES Le nouveau foyer de Vénéjan, plus qu’un simple bâtiment

Il ne sera inauguré qu’à la fin du mois, mais le conseil municipal a tenu à organiser hier une visite en avant-première pour les habitants.

Le foyer a été entièrement rénové (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le nouveau foyer Maurice-Fost de Vénéjan, village de 1 250 âmes situé entre Bagnols et Pont-Saint-Esprit, est enfin terminé après 18 mois de travaux et de péripéties.

Un bâtiment à énergie positive

« Heureux », le maire Bruno Tufféry ne boude pas son plaisir ce samedi matin ensoleillé, alors que le foyer grouille de monde, des Vénéjannais venus faire le tour du propriétaire de leur nouvel équipement. Heureux il peut l’être, l’édile, quand il se souvient du 5 décembre dernier lorsqu’un incendie frappait un bâtiment alors presque fini. Le sinistre, déclenché accidentellement par un ouvrier du chantier, n’a finalement pas été si grave que cela et n’a retardé que de quelques semaines la livraison du bâtiment.

Un contretemps qui n’entame en rien la qualité du projet porté par l’équipe municipale arrivée aux affaires en 2014. « La première idée date de 2014. Elle était de rénover ce bâtiment existant plutôt que de faire une deuxième salle des fêtes », explique Bruno Tufféry. Un choix assumé, dicté à la fois par la perspective d’obtenir des subventions plus conséquentes et celle de ne pas laisser se dégrader un bâtiment qui fait partie de l’histoire de la commune.

Le maire de Vénéjan, Bruno Tufféry, (à droite, au micro) hier matin au foyer Maurice-Fost (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Car le foyer, situé tout à côté du poste EDF, était initialement un bâtiment industriel de l’électricien national, transformé par la suite en foyer. Un foyer devenu vétuste et qui n'était plus aux normes. Mais plus qu’une simple mise aux normes, le conseil municipal a voulu en faire un bâtiment à énergie positive qui produit plus d’électricité qu’il n’en consomme. « On a installé des panneaux photovoltaïques. Un arbre à vent va être installé dans les prochaines semaines. Des matériaux bio-sourcés ont été utilisés et l’isolation a été renforcée », énumère le maire. Un ascenseur a également été installé, des terrasses et un escalier extérieur créés et des fenêtres percées dans les épais murs de l’édifice.

1,65 million d’euros de travaux

En résulte un bâtiment « accessible, confortable, lumineux, ouvert sur le villagequi ressemble à ce qu’on a voulu », décrit Bruno Tufféry, qu’on aurait du mal à contredire après avoir visité les lieux720 mètres carrés en tout sont répartis sur trois niveaux réservés aux associations du village et mis à la location pour des événements à partir du 1er juin.

La salle principale du foyer (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

1,65 million d’euros auront été nécessaires à cette réalisation. Un budget conséquent, légèrement supérieur (de 3 %) à celui prévu initialement. « Mais ça reste honorable quand on fait de la rénovation », commente Bruno Tufféry, qui est allé chercher 850 000 euros de subventions auprès de l’État, de la Région et du Département. Le reste est financé par l’autofinancement de la commune et par un prêt à taux zéro de 450 000 euros sur vingt ans qui sera remboursé à hauteur de « 1,50 euro par mois par habitant », calcule le maire. Quand on voit le résultat, on se dit que ce n’est pas excessif.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité