ActualitésEconomie

TOURISCLUB NIMES CAMARGUE : une start-up dynamique et un nouvel adhérent « madrilène »

Ce club de professionnels du tourisme s'ouvre aux nouvelles technologies grâce à un partenariat avec l'Open Lab.

 

Lors du repas du Tourisclub, le 17 mai, organisé au Bistrot des pêcheurs de Port-Camargue (photo F. G.)

Le Tourisclub Nîmes Camargue est une association qui regroupe diverses professions du tourisme.

Compagnies aériennes, maritimes, ferroviaires, agences de voyages et tour opérateurs, autocaristes, locations de voitures, transport fluviaux, hôtels, campings, organismes et offices de promotion touristique, presse touristique, gastronomie française et tant d'autres peuvent se glisser sous sa bannière. Le Tourisclub Nîmes Camargue développe l’amitié et la solidarité entre professionnels et garantit une qualité de services et une efficacité dans les relations. Chaque Tourisclub veille au développement touristique de sa région d'implantation. Le 17 mai dernier, les membres du club se sont retrouvés dans l'un des rares restaurants ouverts à l'année à Port-Camargue, le Bistrot du Port.

Caritatif et innovation

Des dîners débats, des conférences et des soirées à thème ont régulièrement lieu au sein de chacun des clubs. Chaque année l'un deux organise l’opération sourire qui regroupe un bon nombre d’enfants handicapés pris en charge par les membres. Les professionnels du tourisme prennent ainsi conscience des problèmes d’accueil des personnes handicapées et des efforts nécessaires à l’amélioration des infrastructures. Cette opération sourire favorise le rapprochement des clubs avec des centres d’enfants handicapés. Avec le club de Dieppe, en octobre dernier, le tourisclub gardois a convié 8 enfants de l’IME la Cigale à un week-end mêlant sortie en mer, balade à cheval et en 4x4 et spectacles.

Depuis peu, le Tourisclub gardois, sous la jeune présidence de Stephan Baptiste, a mis au point un partenariat avec l'Open tourisme lab et met régulièrement en lien patrons de start-ups dont l'activité peut recouper celle du tourisme.

De l'intelligence numérique et de la R et D pour créer du lien touristique

Avec Kookooning et Sébastien Guardiola, le Tourisclub était pile dans le sujet, jeudi 17 mai dernier. La start-up Kookooning est une plateforme permettant de personnaliser un séjour à thème en combinant activités (loisirs, ateliers/rencontres autour de savoir-faire locaux) et hébergement. Pour les prestataires touristiques, Kookooning offre aussi un outil de gestion complet (avec tarifs, disponibilités, réservations, contacts et création de site web). Sébastien Guardiola, venu avec sa mascotte, un paresseux en peluche, a pu présenter les atouts de sa jeune entreprise, facilitatrice de séjours et basée à Valence TGV.

"Nous voulons valoriser les personnes qui font des efforts. En voyage, on veut aussi assouvir ses passions de la randonnée, de l'équitation ou ses envies", explique Sébastien qui se destinait d'abord au sport. Ce voyageur féru d'Espagne et de Suède assure les relations publiques de sa jeune entreprise, qui compte moins de dix salariés, mais tous très qualifiés notamment en ingénierie informatique. Récemment, Sébastien et son équipe se disent ravis d'avoir - par exemple- pu mettre, cerise sur le gâteau grâce à leur plateforme, en relation un coach sportif indépendant et des établissements hôteliers lyonnais à qui il manquait une activité. Car découvrir une ville ou un site lors d'un séjour ne suffit plus à certains nomades, encore faut-il qu'ils soient assurés de faire sur leur lieu de villégiature ce qui leur plaît...

Le patron de Kookooning et sa mascotte (photo F.G.)

Autre moment fort de cette soirée conviviale, la présentation d'un nouveau membre actuellement en poste à Madrid et féru de flamenco. Après une formation classique dans la gestion et animation de structures hôtelières, Michel Bousignac est l'un des piliers d'un établissement madrilène aussi réputé que le Lido à Paris. Au Corral de la Moriera, l'homme veille comme directeur exécutif sur les soirées et spectacles de ce haut lieu de la culture ibérique. S'il est aussi passionné par la musique métal, ce natif de Carcassonne, qui a longtemps travaillé pour la région Rhône-Alpes et sa promotion en Espagne, tient désormais à séjourner beaucoup plus régulièrement de ce côté-ci des Pyrénées.

Michel Bousignac, du Corral de la Moreria de Madrid à la terre natale et de nouvelles implantations (photo F.G.)

Fort de sa structure Acting-Out international, Michel Bousignac tâche de lancer des produits culturels bi-nationaux. Avec Occitañol, il propose la création d'évènements artistiques, culturels et festifs autour de la peinture, la sculpture, la musique et la gastronomie. Cet agent artistique spécialisé dans le flamenco possède un carnet d'adresses qui, à lui seul, vous bâtit un festival. Autre partenariat, côté arts plastiques, avec David Vaamonde, un artiste nîmois résidant à Madrid et qui, comme lui, veut réinvestir sa ville natale. L'homme a su se diversifier via des créations élégantes, modernes et attractives. Un double retour aux sources à suivre attentivement.

Florence Genestier

La prochaine soirée du Tourisclub aura pour cadre le Pont du Gard et ses féeries.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité