Actualités

NÎMES Au domaine d’Escattes, le puits pointu s’offre une seconde jeunesse

Nora Makran, la conseillère municipale, lors du discours d'inauguration du puit pointu (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Ce dimanche, au Domaine d’Escattes, a été inauguré un puits pointu. L’occasion pour la ville de Nîmes de revenir sur vingt ans de rénovation, de création d’oliveraies et d’augmentation du réseaux des balades.

Après des années où il était resté en ruine, le puits pointu du domaine d’Escattes, dont la ville de Nîmes a fait l’acquisition en 1997, retrouve une seconde jeunesse. Si, il y a vingt ans, le puits était bien conservé, les incivilités et le pillage l’avaient détruit. Seul, quatre-vingts centimètres étaient apparents au niveau de la base. Le trou avait été bouché par des détritus. Quant à la végétation, elle recouvrait les ruines.

Avec l’aide d’associations, la municipalité a entamé la restauration du puits. Il a fallu un mois de travail pour lui redonner son aspect d’origine. Ces travaux entrent dans la cadre de l’investissement de 1 287 000 € dans des rénovations de capitelles, bassins, tours et mazets. En outre, 1 700 oliviers ont été plantés sur 7 hectares et le réseau de balade a été augmenté de 12 kilomètres.

Lors de cette journée, des balades en calèche étaient proposées (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Le puits pointu fait partie du système d’adduction d’eau, provenant de la source de Font-Aubarne. Cette dernière alimentait les jardins de Mas d’Escattes, au XIXe siècle.

Pour cette inauguration, la Ville était représentée par Nora Makran. La conseillère municipale déléguée aux centres sociaux, au développement des espaces naturels et aux massifs forestiers a, dans un court discours, souligné l’implication de la municipalité. « Depuis de nombreuses années, la ville de Nîmes investit dans ses poumons verts. Le Bois des espeisses, le clos Gaillard, les terres de Rouvière et prochainement les pépinières Pichon. » La conseillère Municipale a également remercié les associations locales qui ont participé au projet. L’assistance a ensuite partagé le verre de l’amitié.

Lors de cette journée, au Domaine d’Escattes, des ateliers de construction de mur en pierres sèches étaient proposés. Tout comme, la dégustation d’huile d’olive, des promenades en calèche ou en poney. Les associations locales ayant participé au projet, comme Menhir et Aceee, tenaient des stands pour informer sur leurs actions.

Mais la star du jour, était bien le puits pointu dont la réhabilitation a été réalisée en 2017 pour un montant de 24 000€.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité