A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Bernard Blaquart : « Il faut se préparer à se bagarrer et à lutter toute la saison… »

Après avoir régulièrement goûté la saison dernière à l'ivresse de la victoire, en franchissant un pallier les Crocos vont devoir apprendre à perdre. Mais pas trop quand même...

Le coach Nîmois est satisfait de l’état d’esprit de ses joueurs (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

L’entraîneur des Crocos fait un premier bilan du début de la préparation sous le soleil de Catalogne, à Peralada. Il est satisfait de son déroulement mais il prévient que se maintenir en Ligue 1 sera un combat quotidien.

Objectif Gard : quels enseignements tirez-vous de ces premiers jours de stage ?

Bernard Blaquart : Ça se passe bien. Les joueurs sont réceptifs et ne rechignent pas à la tâche. Une de nos qualités, c’est l’état d’esprit qui sera une des clés de la saison. C’est surtout un stage de cohésion. On intègre les nouveaux. On apprend à se connaitre mieux. C’est beaucoup de temps passé ensemble pour retrouver les sensations physiques et techniques.

Quelle importance a ce stage sur l’ensemble de l’avant-saison ?

Tout est important. On scrute les nouveaux et ça donne les bases pour la saison à venir. Cette semaine est aussi importante que les prochaines. Ce qui est bien, c’est que l’on est loin du début du championnat donc on est détaché par rapport à ça. Il faut se préparer à se bagarrer et à lutter toute la saison et de continuer même dans les moments difficiles. Mais l’exigence elle est autant pour les joueurs que pour tout le monde dans le club.

« L’important, c’est de ne pas avoir de blessé »

Avoir ses habitudes à Peralada c’est un avantage ?

Oui, mais il faut changer de temps en temps pour casser la routine. On est bien ici. Ce n’est pas loin de Nîmes et les conditions de travail sont bonnes. Ce n’est pas toujours facile de trouver des bons endroits pour les stages.

Est-il important de s’isoler des supporters durant ce stage ?

C’est vrai qu’on est isolé de tout : des supporters, des familles et un peu de la presse mais cela permet de se concentrer à fond sur le football.

Quelles sont vos attentes pour le match amical contre Béziers ?

On va faire deux équipes et chacun va jouer 45 minutes mais il n'y aura pas d’équipe 1 et 2. Il n’y a pas d’objectif précis si ce n’est d’essayer de bien jouer et de faire un match sympa. Je pense que Béziers aura un peu d’avance sur nous en termes de préparation. L’important c’est surtout de ne pas avoir de blessés car il y a un peu de fatigue.

Propos recueillis par Norman Jardin, envoyé spécial à Peralada

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité