ActualitésSociété

GRAU-DU-ROI/LA GRANDE-MOTTE Une police maritime commune

Une poignée de main symbolique de bateau à bateau entre les deux maires : la police maritime du Grau-du-Roi et celle de la Grande-Motte vont désormais unir leurs efforts pour maintenir  la sécurité sur l'eau  (photo Véronique Camplan)

Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi, et Stéphan Rossignol, maire de la Grande-Motte ont signé, à la Grande-Motte, une convention qui permet aux brigades nautiques des deux villes de travailler ensemble. Une mutualisation des moyens cohérente si l'on considère la proximité des territoires et la la communauté des enjeux.

Deux bateaux, deux policiers municipaux pour la Grande-Motte et quatre pour le Grau-du-Roi vont pouvoir faire planning commun. Même si le Vidourle sépare les deux villes, les territoires maritimes eux sont étroitement mêlés comme le fait remarquer Robert Crauste qui constate que "la baie d'Aigues-Mortes est un territoire qui nous unit de fait". Les préoccupations des deux stations balnéaires sont  aussi les mêmes : assurer la sécurité d'une population qui augmente considérablement en saison et garantir une vie paisible aux résidents. Leurs missions consiste à sécuriser la bande des 300 mètres réservée aux baigneurs, à rappeler les règles de navigation, d'activités nautiques en tous genres et les consignes de sécurité de baignade. Le tout en liaison avec la police maritime.

Un rapprochement qui en suit un autre, celui de la mutualisation des moyens pour l'organisation du salon de l'emploi saisonnier qui se déroule désormais en alternance, une année au Grau-du-Roi et l'autre à la Grande-Motte. D'autres rapprochements au programme ? "Il est trop tôt pour en parler et même pour l'envisager", répondent les deux édiles d'une seule voix. Il faudra attendre l'échéance des élections de 2020 pour savoir si la tendance se confirme.

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité