ActualitésSociété

NÎMES Les professionnels indépendants sont réunis

(Photo Jean-Claude Azria).

Suite à la fusion entre le Centre de gestion agréé du Gard et l’association de gestion des masseurs-kiné et des professionnels de santé du Béarn et du Pays de l’Adour, l’association de gestion agréée des professions libérales compte désormais 9 000 adhérents professionnels indépendants, commerçant, artisan et professions libérales.

L’association de gestion agréée des professions libérales (AMAPL) a été créé à Nîmes en 1978. Association de gestion agréée, indépendante et ouverte à toutes les professions libérales, elle poursuit son petit bonhomme de chemin rassemblant les professionnels en question.

Hervé Germa, président de l’AMAPL depuis 7 ans, préside désormais les trois entités. Le traité de fusion a été signé par Patrick Rimbaud du CGA30 et Pascal Bernat de l’AGMPS. Agréées par l’administration fiscale, l’AMAPL et l’AGMPS accompagnent les professions libérales tous métiers confondus, au niveau fiscal, comptable et social. Le CGA30 propose les mêmes services aux artisans, commerçants, industriels et agriculteurs.

Suite à cette fusion, l’AMAPL représente et accompagne tous les professionnels indépendants quelle que soit leur activité et pourra ainsi mutualiser ses moyens. Dirigée par Anne Spagnuolo, l’Amapl compte désormais 20 salariés répartis entre son siège à Nîmes et ses agences à Foix, Paris, Montauban et Pau. Les quatre salariées du CGA30 intégreront dans le courant de l’été le siège de l’AMAPL à Ville active à Nîmes et dans un premier temps, les entités conserveront leur nom.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité