A la uneActualités

FAIT DU JOUR Les prodiges de l’algue rose des salins de Camargue

Un trésor cosmétique microscopique fait rougir les marais salants.

L'algue rose prolifère quand la salinité de l'eau est trop importante pour son principal prédateur (Photo Véronique Camplan)

Lorsque que l'on regarde les marais salants à certains endroits et à certains moment de l'année, on est frappé par la couleur rose vif de l'eau saumâtre des bassins...

Cette coloration provient de la prolifération d'une algue rose, la Duanaliella Salina qui, a y regarder de plus près, renferme des trésors de bienfaits. Les salins s'en servent de base pour une gamme cosmétique toute nouvelle. Présente dans les marais salants, en dessous d'une certaine salinité, la dunaliella salina est dévorée par les artémias salina, une espèce de minuscule crevette, qui en fait son plat principal.

Mais la bestiole n'est pas tout en haut de la chaîne alimentaire, au-dessus d'elle, le flamant rose se délecte de la crevette. Ce qui explique qu'au bout d'un certain nombre d'années à ce régime les plumes de l'oiseau deviennent roses ! Sans notre algue donc, il ne serait que flamant ! Quand la salinité des bassins augmente, la petite crevette disparaît et l'algue prolifère jusqu'à former "une boue rouge", parole de Saunier. C'est à ce moment là, après la récolte de la fleur de sel, que l'algue est à son tour prélevée.

Un ingrédient cosmétique naturel redoutable

On sait que les flamants doivent la couleur de leur plumage aux algues roses. Que leur doivent-ils encore ?( Photo Salins)

La dunaliella salina de Camargue est une micro-algue de la famille des algues vertes qui se développe dans les milieux salins. En France, elle est particulièrement présente au coeur du salin d’Aigues-Mortes où les conditions climatiques sont très favorables à son épanouissement. Les organismes pouvant survivre dans de telles conditions de salinité sont extrêmement rares.

Pour y parvenir, la dunaliella salina développe une activité biologique lui permettant de créer une grande quantité de caroténoïdes (bétacarotène) dont l’action antioxydante est bien connue pour le soin de la peau. On y retrouve également une forte concentration de glycérol aux propriétés hydratantes, émollientes et protectrices. Véritable concentré d’énergie, la dunaliella salina de Camargue est un ingrédient cosmétique naturel redoutable dans la lutte contre le vieillissement cutané. Elle procure à la peau un éclat et une luminosité étonnants.

Éclaé, une marque du groupe Salins

Il eut été dommage de laisser toutes ses vertus inexploitées. C'est ainsi qu'après avoir travaillé avec des scientifiques pendant de longues années, la gamme de produits cosmétiques Éclaé a vu le jour en 2015. D'abord vendue à la boutique des Salins et exclusivement en pharmacie, aujourd'hui, on la trouve aussi sur le net et en exclusivité au spa de l'hôtel des Remparts à Aigues-Mortes, un établissement 4 étoiles qui a ouvert ses portes en juin dernier.  L'occasion de tout savoir et de découvrir bienfaits et mode d'emploi. Rendez-vous est pris avec Anaïs, la spa manager.

Un soin coccooning pour les femmes et les hommes

Anaïs, spa manager, hôtel des Remparts à Aigues-Mortes (Photo Véronique Camplan)

C'est dans le cadre chargé d'histoire d'une ancienne caserne militaire revisitée et transformée en hôtel de luxe que se trouve le spa vitrine de la marque. Ici, les soins sont exclusivement prodigués avec les produits Éclaé. Anaïs s'en réjouit. "Ce sont d'excellents produits", affirme la jeune femme, "ils combinent naturalité et efficacité". On pourrait rajouter circuit court, et voilà qui donne à notre marque quelques atouts supplémentaires. Ajoutons-y une fragrance fraîche au notes calculées pour un bien-être autant masculin que féminin. Avoir une peau resplendissante de santé n'est plus un domaine réservé. Les protocoles au spa reposent sur trois principes : efficacité, authenticité, plaisir.

Un rituel ancestral venu du Siam…

Pochons de sel Éclaé (photo Véronique Camplan)

Tout commence par une pause dans la piscine avec jets massant, nage à contre courant et vue sur les remparts. Puis les choses sérieuses commencent par un rituel d'accueil ancestral aux pochons de sel marin. Le sel est reconnu pour ses bienfaits détoxifiants, surtout lorsqu'il est chauffé. Des sacs emplis de sel chaud (mais pas brûlant), sont appliqué sur le visage, le corps par acupression, selon un rituel datant du XVIe siècle et originaire du royaume du Siam.

Les pochons de sel y étaient utilisés par la famille royale comme technique de détente et de relaxation profonde. Cette phase détend, élimine les toxines et prépare la peau à recevoir le soin. Ensuite, on se laisse guider par les conseils d'Anaïs, qui diagnostique et propose à la carte, les produits et les soins les plus adaptés. "Globalement, il existe deux tendances, précise la spa manager, on peut avoir besoin de se relaxer ou de se tonifier, mais dans les deux cas, il convient de lâcher prise et de se laisser aller au bien être du soin."

On repart avec ses pochons de sel que l'on peut réutiliser chez soi à loisir et on peut aussi prolonger la cure en faisant provision de produits. À noter, des tarifs soins conformes à la moyenne des instituts et des produits dont les prix sont très abordables. Pour profiter du spa et de la boutique, point n'est besoin de résider à l'hôtel, sur rendez-vous, la clientèle extérieure est la bienvenue. À noter qu'hôtel et spa sont ouverts à l'année. Une bonne nouvelle pour les résidents.

À la sortie, se réjouir d'avoir découvert les bienfaits que renferment nos marais, allié au savoir faire d'un groupe local et un nouvel endroit plein de charme… Et tout ça chez nous !

Véronique Palomar-Camplan

Pour tout savoir sur l'hôtel des Remparts

Pour découvrir et commander des produits Éclaé sur le Net

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité