A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES Le port de Gallician fin prêt pour accueillir les touristes

Inauguration d'un point propre et autres nouveautés …

Port de Gallician (photo Véronique Camplan)

L'inauguration du "point propre" du Port de Gallician sur le canal du Rhône à Sète,  était l'occasion de rappeler le souci de la Communauté de communes de Petite Camargue et de la municipalité à la préservation de l'environnement autant qu'au soin particulier porté à l'accueil des touristes.

Prendre soin de l'environnement et des visiteurs

Port de Gallician (photo Véronique Camplan)

Dans son discours, Jean-Paul Franc maire d'Aimargues et président de la Communauté de communes de Petite Camargue, se réjouissait de l'occasion qui lui était donnée de se rendre dans ce "magnifique art de plaisance", l'opportunité aussi de souligner son engagement et celui de la CCPT de protéger l'environnement. Un axe majeur de la politique communautaire avec un Plan climat Air énergie Territorial rend cours de finalisation qui donnera lieu à d'autres actions à mettre en œuvre en plus de celles dé"jà nombreuses, engagées comme mal gestion des déchets, l'engagement environnemental du port de Gallician, approvisionnement local et bio de la cuisine centrale… Et de rappeler les initiatives des communes concernant l'exonération de la taxe foncière pour les agriculteurs en bio à Aimargues, Zéro Phyto et autres … Et de conclure sur les nombreuse actions portées par les entreprises, les associations et les acteurs publics du territoire.

Recyclage ciblé

Cachées derrière ce calage de bois, de grosses poubelles de tri sélectif destinées aux plaisanciers et une signalétique  soignée, signée Port de Gallician pour tout expliquer clairement  (photo Véronique Camplan)

Un point propre ce sont des poubelles de tri sélectif. Avec en plus, un container destiné à recevoir, les ampoules, les piles et les batteries usagées, des déchets recyclables rarement collectés séparément hormis dans des points très particuliers. Reprises aussi des fusées de détresse périmées (il faut les changer tous les 3 ans), un service bien pratique pour les marins en escale. Nouveau aussi, une machine destinée à vider les "eaux noires" (vidange des toilettes) des bateaux. Un service gratuit disponible dès le le lendemain d cela demande par les plaisanciers.

Ajoutons à cela une capitainerie, vaste et accueillante qui reçoit régulièrement des expos et propose un service de renseignements touristes tout en offrant des "Pass découverte" avec de nombreux avantages, (une nuité offerte pour deux achetées, des offres chez les commerçants…). Bien sûr, on y trouve aussi des sanitaires confortables et bientôt une laverie.

Le port dispose pour le moment de 38 anneaux dont 10 sont réservés à l'escale et des places en hivernage. À l'année, le port coûte en moyenne 1460 € et 21,40 € tous services compris. (ces prix sont une moyenne, pour les navires entre 7 et 14 mètres sachant que la place de port est partout calculée en fonction de la taille du bateau.

Une grosse machine toute neuve destinée à vidanger les eaux noires autant de déchets qui n'iront pas polluer les eaux du canal ou de la mer (photo Véronique Camplan)

Au bonheur des marins

Des visiteurs allemands ont fait halte à Gallician le temps d'une escale prolongée à bord de leur bateau de location. "C'est joli et calme, affirme l'équipage à l'apéro et le personnel de la capitainerie est charmant et très efficace, tiennent-ils à souligner (photo Véronique Camplan)

Joëlle Cachia-Moreno, vice-présidente de la CCPT a tenu a souligner la volonté du port d'obtenir le label "Pavillon bleu", garant de la pureté des eaux et de continuer à travailler sur la végétalisation des abords avec des plantes endémiques. En attendant, l'endroit offre une halte sereine dans un cadre magique. Les touristes ne s'y trompent pas ainsi que les plaisanciers dont les bateaux sont amarrés à l'année. Le port de Gallician est fin prêt à les accueillir plus nombreux et sa "mise en tourisme" peut officiellement commencer. Nul doute que le petit port, qui a tout d'un grand, a de beaux jours devant lui.

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité