ActualitésPolitique

BEAUCAIRE La fin des repas de substitution devant la justice

Depuis janvier, le maire Rassemblement national (ex-Front national) de Beaucaire a décidé d’arrêter de servir des repas de substitution au porc dans les cantines scolaires.

Ce matin devant le tribunal administratif de Nîmes... Au centre, le maire RN de Beaucaire, Julien Sanchez, entouré de ses adjoints, Jean-Pierre Fuster et Stéphane Vidal (Photo : Coralie Mollaret)

Un sujet dont « la résonance dépasse les frontières de Beaucaire. » Tels ont été les mots du rapporteur public, ce matin, au tribunal administratif de Nîmes.

Les juges sont appelés à examiner quatre recours (dont celui de trois associations : La ligue des droits de l’Homme, la LICRA et le Rassemblement Citoyen de Beaucaire - ainsi que celui du préfet du Gard, Didier Lauga) demandant l’annulation de la décision du maire d’arrêter de servir des repas de substitution dans les cantines scolaires. Ce matin en audience publique, les diverses parties ont débattu aussi bien sur le fond que sur la forme.

Instaurés en 2009 par l’ex-maire de Beaucaire, Jacques Bourbousson, les repas de substitution concernait 150 menus sur les 600 servis dans les cantines. Le jugement a été mis en délibéré. Plus d'informations à suivre sur Objectif Gard.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité