A la uneActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Da Storm présente Tout simplement Hip-Hop 2018

Le festival d'arts de la rue aura lieu du 17 octobre au 2 novembre.

HHS 2. Depuis sa création, Da Storm s’est efforcé de représenter la culture hip-hop dans toute sa diversité via ses 5 disciplines : rap, DJing, danse, graffiti et beatbox. Un battle pluridisciplinaire qui réunit des équipes issues des 5 piliers du hip-hop

Tout simplement hip-hop s'est aujourd'hui inscrit dans le paysage culturel de  Nîmes et en périphérie.

Un festival devenu aussi incontournable que le sont les arts de la rue. Cette année encore il nous emmène à la découverte de toutes les expressions du mouvement hip hop. Avec une nouveauté, un concert mêlant jazz et rap. Programme et coups de projecteurs.

Tout le mois d'octobre Rêv‘errance expo du graffeur Claks 

Claks un surdoué, qui démontre une fois de plus que le graff est un art

Artiste graffiti âgé de 18 ans, Claks fut initié par Pyrate. Lors de ses voyages, il a eu la chance d‘échanger avec des graffeurs d’horizons différents ce qui a étoffé sa vision et sa pratique de cet art. Claks travaille beaucoup, se documente constamment et suit attentivement l’actualité pour nourrir ses projets. Le cinéma tient une place prépondérante parmi ses sources d’inspiration alors il a pensé cette exposition comme un parcours exploratoire de création cinématographique. En partenariat et à la Maison de la Région à Nîmes. 18h30. Gratuit.

Tout Simplement Graffiti #Marguerittes

Sock  et Tetal,  un univers à découvrir

Tout Simplement Graffiti est un rendez-vous périodique qui permet chaque année à des artistes locaux d’inviter un artiste national ou international pour s’exprimer sur les murs des communes de l’agglomération nîmoise. Des jeunes de la commune se joindront également aux artistes à l’occasion d’ateliers d’initiation.

Pour cette 5e édition en deux ans, Marguerittes accueillera Sock, TetalL et Enoraone au mois d’octobre. Les artistes interviendront sur les murs fraîchement rénovés de la salle de boxe du Mas Praden où ils proposeront une oeuvre faisant le lien entre la boxe et le jazz, à mi-chemin entre le lieu dans lequel s’inscrira la fresque et la soirée jazz programmée le soir du vernissage à la salle polyvalente de Marguerittes dans le cadre du Nîmes métropole jazz festival. Jeudi 18 octobre à 18h30 vernissage de la fresque. Gratuit. En partenariat avec Nîmes métropole et la commune de Marguerittes

Concert exceptionnel Jazz-Rap : Organic Live Band

Lord Esperanza

Une création originale mêlant des artistes locaux et nationaux, jazzmen de renom et rappeurs en vogue : VSO, Nemir, Chilla, Lord Esperanza, Dinos et Danista.

Les musiciens jazz du groupe (Lilian Mille Martin Ferreyros, Arnaud Peguet, Noé Berne, Milàn Tabak) présenteront leur interprétation soul de titres inédits, ainsi que de reprises des artistes incontournables de la jeune scène rap française. Une soirée de rencontre artistique au carrefour entre deux styles musicaux qui se connaissent bien, entre deux festivals nîmois : Nîmes métropole jazz festival et Tout Simplement Hip Hop.Un concept inratable, pour pouvoir dire « j’y étais ! »

Première partie DI#SE Dans le cadre de la tournée nationale du Buzz BoosterEn voyant DI#SE sur scène difficile de s'imaginer que le rappeur n'a que 16 ans. C‘est normal : une maturité bluffante, une prestance, des textes qui marient introspection et ambiancement... DI#SE est définitivement un jeune homme de son époque. Après avoir remporté la finale nationale du dispositif Buzz Booster, il part maintenant à l‘assaut d‘un public. Un projet double face qui cherche à mettre en valeur les deux facettes de son rap : séducteur et lourd. Nourri au R&B, le flow de DI#SE est mélodique, précoce et surtout taillé pour 2018. L‘avenir est à lui.

Paloma vendredi 19 octobre à 20h. Organic Live Band avec Dinos, Némir, Chilla, Lord Esperanza, Danitsa, VSO et 5 jazzmen + DI#SE, Présenté par Paloma, Jazz 70 et Da Storm, . Tarifs de 12 à 15 €.

Exit, compagnie Art Move Concept

Quand le hip hop est inspiré par le cirque et le mime

En dehors des sentiers battus, entre hip-hop, cirque et mime, Exit caricature nos travers de la vie de tous les jours. Notre rapport frénétique au temps, ce temps précieux que l’on perd à longueur de journée, et offre des scènes d’anthologie à la Buster Keaton. La précision des gestes est vertigineuse. Mehdi Ouacheck chorégraphe et danseur aux mimiques clownesques y est associé à JACKSON NTCHAM qui épate par ses power moves et le breaker Aretem Orlov qui joue le beau gosse ténébreux. Ces trois personnalités réunies créent un univers loufoque où la moindre situation se transforme en terrain de jeu sans limites.Théâtre Bernadette Lafont, samedi 20 Octobre à 20h. 9 à 22€

Michel, Brandade & Graffiti

Michel brandade & graffiti, drôle, ludique mais surtout instructif et inspirant. un doc à ne pas manquer pour mieux comprendre l'univers du graf sans voir le temps passer

Tu es gardois et tu n'as pas encore vu Michel, Brandade & Graffiti ? Cette projection est pour toi ! Pour ceux qui veulent découvrir et ceux qui veulent revenir !

Le pitch : Michel, 67 ans, nîmois du quartier Chemin-Bas est fasciné par la fresque qui vient d‘apparaître sur son bâtiment ! Il décide de partir à travers le Gard rencontrer les protagonistes de cette discipline si mystérieuse : le graffiti !

Le graffiti gardois est reconnu dans l'Hexagone et ce depuis plusieurs décennies alors même que le mouvement était beaucoup plus « underground ». Le documentaire retrace donc l'émergence de ce mouvement souvent décrié, des années 90 jusqu‘à aujourd‘hui. Nous le découvrirons sous son aspect artistique et courtisé des galeries d‘art mais aussi son aspect nocturne et chargé d‘adrénaline à travers ses protagonistes multiples...

Un film de Gecko Ciocca sur une musique originale de Gunther Spade , produit par Da Storm avec le soutien du Département du Gard. Michel, Brandade & Graffiti lundi 22 octobre au Sémaphore à 20h30. 7,5€.

Moha La Squale + Demain sur scène

Moha La Squale, le rap qui monte, qui monte…

Depuis maintenant quatre mois, tous les dimanches, un nom fait de plus en plus de bruit chez les auditeurs de rap. Moha La Squale publie chaque week-end sur sa page Facebook un clip d’un nouveau morceau. Et chaque semaine, l’engouement est un peu plus grand (+ de 80 millions vues). Moha crève l’écran avec ses expressions habitées et son charisme ! Un rap d’une sincérité totale, où il dévoile sa vie de façon brute, sans maquillage et sans artifice.  Moha vient de la rue et rappe la rue et ses dangers, la rue qu’il connaît, la rue qu’il a arpentée depuis sa plus tendre enfance.

Demain sur scène, restitution d'une année de travail et première représentation publique

Durant l’année, des ateliers d’écriture rap ont été proposés à des jeunes des quartiers de la ville de Nîmes. Au total, ce sont une quinzaine d’ateliers qui ont été animés par les rappeurs N.I.C.K (Tel Quel) et Jiddy Vybzz (Set & Match). L’essentiel de ces ateliers a été mené à la Smac Paloma. D’autres structures telles que Le Spot, Le Carré d’art ou le théâtre de Nîmes ont accueilli des ateliers dans leurs locaux depuis la rentrée. Sont nés deux morceaux enregistrés en studio à Paloma et un clip musical.

Au cours de ce projet, les jeunes ont également rencontré le rappeur Lord Esperanza avec qui ils ont pu partager une après-midi de musique, de rap et d’échanges. La fin de ce projet arrive en même temps que le festival Tout Simplement Hip Hop. Les jeunes auront l’occasion de s’y produire en première partie du concert de Moha La Squale. Demain sur scène en première partie et Moha la Squale, samedi 27 octobre à Paloma samedi 27 Octobre à Paloma à  20h.  21 à 28 €.

Soirée de clôture : Concert Cheeko

Cheeko speaker de battle mais surtout rappeur

Pour clôturer le festival, une soirée gratuite avec concert de Cheeko, rappeur parisien à l'Instant T à Nîmes. Il est un rap français qui ne se cantonne pas à dénoncer, râler ou se la péter. Un rap qui fait marrer et gamberger. Un rap qui parle des petites choses de la vie, des grandes (et des grosses) aussi ! Cheeko, 28 ans et toutes ses dents, revient en solo avec humour, justesse et poésie. Il invite à prendre place sur son tapis volant pour un merveilleux voyage en terre inconnue. Quelques punchlines bien affûtées, des souvenirs en photos, quelques voisins bien "relous", des parenthèses sombres, des histoires d’amour foirées ou torrides… Bref tout ce qu’il faut pour ne pas s’ennuyer et se dire que le rap n’était pas mieux avant. Cheeko à l‘Instant T le samedi 3 novembre  à 20h30. Gratuit.

Et aussi …

Jam graff , une confiture de graf et de danse à consommer sans modération

 Smile City + Battle minots à Aramon dimanche 21 Octobre à partir de 14h30; Carré Mots,  Le projet «Carré Mots» propose aux enfants hospitalisés un moment d’échange et d’expression, comme pour s’évader de la réalité hospitalière. Ces ateliers ont conduit à la création d’une exposition où se mêleront des textes écrits par les enfants et des photographies réalisées par Patricia Martinez, en lien avec la thématique et les textes. Le vernissage aura à 12h30 dans hall du CHU Carémeau, lundi 22 octobre. Battle One Mic #2 + Battle beatbox, jeudi 25 octobre au Spot à Nîmes à 20h; Tel Quel, groupe gardois en concert gratuit au Carré d'Art Jean Bousquet, une nuance d drap et de la chanson sur laquelle plane l'ombre d'une ébnergie Rock'n roll, à ne pas manquer, le 27 octobre à  16h; Jam graffiti + battle Act3, danse et Graffiti. Cette jam graffiti réunit les artistes locaux pour un moment de peinture convivial et coloré. Des installations éphémères en bois et en carton prendront possession de la ville de Nîmes. En parallèle, se tiendra le battle Act 3 de l’association Indepen’Danse, à voir en ville dimanche 28 octobre. Hip Hop Series #2, Ce format de battle innovant verra s’affronter 4 équipes issues de 4 régions différentes. Ces équipes seront composées d’un rappeur, d’un bboy, d’un graffeur et d’un beatboxer, Vendredi 2 novembre à Paloma, Nîmes, Gratuit.

Véronique Palomar-Camplan

Pour en savoir plus c'est ICI

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité