ActualitésEconomie

ALÈS Start Women, l’entreprenariat au féminin

Cinq femmes sont à l'origine de la création de Start Women dont Pauline Ollier, Aïcha Benali, Stéphanie Cuisinier, Fabienne Nowacki (sur la photo) et Véronique Pouytès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Depuis la rentrée, à l’invitation de la nouvelle association Start Women, une quarantaine de femmes chefs d’entreprise du bassin alésien se réunit, tous les premiers et troisièmes vendredis du mois, pour échanger et s’entraider.

Non, le monde de l’entreprenariat n’est pas exclusivement réservé aux hommes. Nombreuses sont celles qui, dans le bassin alésien comme ailleurs, dirigent des entreprises et participent ainsi au développement économique du territoire. Mais la plupart le fait en toute discrétion, comme l’explique Aïcha Benali, présidente de Start Women : « 30% des entreprises du bassin alésien ont des femmes à leur tête. Et seulement 20% d’entre elles sont représentées dans les réseaux. » Alors, pour les sortir de l’ombre, cinq amies chefs d’entreprise ont décidé de créer Start Women, le premier réseau professionnel de femmes entrepreneures sur le bassin d’Alès.

Le but n’est pas seulement de rompre un certain isolement, mais aussi « de les rendre visibles sur la scène économique. » Pour cela, chaque premier et troisième vendredi du mois, l’association organise des réunions à l’hôtel Campanile. « Nous présentons les missions de Start Women et puis chacune a la parole pour présenter son activité. Ensuite, nous proposons des conférences sur différentes thématiques », indique Aïcha Benali. « Nos objectifs sont de partager nos expériences, nos conseils et de nous soutenir les unes et les autres pour faire grandir nos entreprises respectives. »

Start Women rassemble déjà une quarantaine de femmes chefs d'entreprise.

Ce vendredi, les participantes ont pu écouter Josiane Viala, coach en communication et en épanouissement personnel, formatrice, écrivaine et conférencière. Cette dernière a dévoilé plusieurs techniques pour apprendre à se présenter de façon à capter son interlocuteur. Des méthodes précieuses pour nouer des contacts et développer son activité. Par ailleurs, Start Women s’implique également auprès d’associations locales qui œuvrent en faveur des femmes, en participant notamment à l’opération Octobre rose qui se déclinera à Alès autour d’un village rose dédié à la prévention, ce samedi 20 octobre sur la place des Martyrs de la Résistance.

Élodie Boschet

Les réunions de Start Women ont lieu tous les premiers et troisièmes vendredis du mois à 7h30 à l’hôtel Campanile.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité