ActualitésSociété

NÎMES Un trampoline inauguré et déjà adopté à l’IME du Bosquet

L'association ASAP de Nîmes a récolté des fonds pour financer un trampoline au profit des déficients mentaux et autistes de l'Institut médico-éducatif du Bosquet à Nîmes.

Philippe Abel d'ASAP, coupe le ruban, à côté de Didier Dupont, en cravate, président d'Escalières (photo Corentin Corger)

Grâce au don de l'association Amitié Soutien Aide Partage, l'Institut médico-éducatif du Bosquet à Nîmes a pu mettre à disposition un trampoline aux enfants atteints d'autisme et de déficience mentale, accueillis tous les jours. 

ASAP pour Amitié Soutien Aide Partage est une association nîmoise qui organise des événements pour aider des personnes qui souffrent d'un handicap, comme la trisomie. Après avoir organisé un loto à la salle des Costières en février dernier, c'est l'établissement médico-éducatif du Bosquet qui accueille des enfants autistes qu'ASAP a voulu aider, . "On voulait quelque chose de concret", explique Philippe Abel, président d'ASAP. Environ 1 500 euros ont été reversés pour l'achat d'un trampoline.

Bien que le trampoline soit mouillé, le plaisir de sauter n'est pas altéré photo Corentin Corger)

Un matériel dont ces enfants ont réellement besoin pour améliorer leurs compétences physiques. "Ça faisait longtemps qu'on y pensait et ils ont pu nous offrir ce qu'on voulait. Sous forme de jeu, on travaille les questions d'équilibre et ça permet aux enfants de prendre conscience de leur corps", précise Didier Dupont, président de l'association Escalières, qui gère, entre autre, l'IME du Bosquet. Après l'inauguration officielle du trampoline désormais installé juste à côté du terrain de foot, les enfants ont fait une petite démonstration, malgré la pluie.

Ils s'en sont donnés à cœur joie. Il faut dire que sur cette toile élastique on redevient tous enfants. Une activité qui fait forcément fureur mais attention à l'excès d'énergie ! "On en a un qui s'est cassé la cheville, mais le pire c'est que c'était en descendant", raconte avec le sourire Didier Dupont. Cette structure, l'IME du Bosquet, accueille toute la journée 36 jeunes de 6 à 14 ans qui rentrent chaque soir chez eux. Ici, les enfants vont quand même en classe avec une volonté de "reprendre le goût d'apprendre", avec plaisir. Les éducateurs disposent également d'une cuisine et d'une balnéo pour réaliser différentes activités en petit groupe.

Espérons que le temps permette encore aux enfants d'effectuer quelques sauts avant que l'hiver n'arrive !

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité