A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos ne veulent pas passer leur tour

Régulièrement éliminé dès son entrée en lice, le Nîmes Olympique va tenter de rompre la malédiction dans une compétition où il n’a jamais brillé

Baptiste Valette sera titulaire pour la première fois de la saison (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

C’est un euphémisme de dire que la Coupe de la Ligue ne réussit pas aux Nîmois. Ils n’ont jamais brillé dans cette compétition créée en 1994.

Généralement éliminés au premier tour, les Crocos se sont fait sortir dès leur entrée en lice lors des quatre dernières éditions. Nîmes n’est jamais allé plus loin que les huitièmes de finale (1997 et 2003). Les Nîmois ont choisi, ils préfèrent la Coupe de France, compétition dans laquelle ils ont disputé trois finales (1958, 1961 et 1996). Comme pour les années précédentes, la Coupe de la Ligue 2018-19 ne sera pas un objectif. Les coéquipiers d'Anthony Briançon n’ont qu’un but : se maintenir en Ligue 1. Pas question d'aller prendre des risques en coupe.

Le 7 août 2012, Monaco éliminait Nîmes aux Costières 1-1 (6-5 tab) (photo Objectif Gard)

L’entraîneur nîmois a souligné qu’il y a un déplacement à Dijon, samedi, « et qu’il y aura moins de 72h entre les deux rencontres ». Donc, logiquement, Bernard Blaquart va faire tourner son effectif. Les joueurs qui manquent de temps de jeu seront utilisés. Idem du coté stéphanois. Pour autant, l’entraîneur des Crocos ne compte pas faire l’impasse : « une victoire nous ferait du bien et nous jouerons pour gagner, comme d’habitude ». Pour ce 16e de finale, Bernard Blaquart a convoqué 19 joueurs : Alioui, Bobichon, Bouanga, Bozok, Briançon, Depres, Dias, Guillaume, Hsissane, Landre, Lybohy, Maouassa, Miguel, Paquiez, Ripart, Savanier, Thioub, Valette et Valls.

À quatre matches de la finale

Un de ces joueurs regardera le match des tribunes. Il est acquis que Baptiste Valette sera titulaire au poste de gardien de but. Il y a une forte probabilité pour que Rachid Alioui, buteur vendredi, débute la rencontre mais qu’il ne la terminera pas. Bernard Blaquart estime qu’il n’est pas encore apte à jouer 90 minutes. Ce qui est certain, en revanche, c’est que dans cette compétition, le Nîmes Olympique est à quatre matches de la finale au stade Pierre-Mauroy à Lille (30 mars 2019).

Norman Jardin

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité