A la uneActualitésSociété

NÎMES La cathédrale sort le grand jeu pour ses festivités de Noël

Animations, crèche, concerts, jeu concours, messes, procession et fête des Lumières, autant d'objets cultuels que culturels.

La cathédrale Saint-Castor (Photo Dr).

C'est un fait, la cathédrale de Nîmes renaît de ses cendres.

Les guerres de religions avaient mises à mal l'édifice qui a été rebâti à deux reprises, le temps et le monde moderne ont mis à mal l'Église mais pour la cathédrale et le père Luc Mellet, pas de souci, le travail se poursuit. Et il bosse le père Mellet ! Il partait de loin mais arrive au plus proche des préoccupations humaines et forcément nîmoises actuelles en y apportant une touche de spiritualité bien ordonnée.

L'été dernier lors des Jeudis de la cathédrale (soirées qui accompagnent les Jeudis de Nîmes), l'édifice religieux a accueilli plus de 40 000 personnes et rappelons que lors des nocturnes (18h-21h) de la semaine de Noël 2017, 12 000 personnes s'étaient présentées aux portes de la cathédrale et y sont même entrées !

Le père Luc Mellet (Photo Anthony Maurin).

Après un bilan 2017 cohérent et excitant, place aux festivités 2018. Entre les 5 et 9 décembre, la cathédrale sera ouverte en plus de ses heures habituelles de 18h à 21h pour que les badauds puissent faire la tournée des grands ducs. Après le tour des illuminations, des projections d'images sur les arènes et le mur du Musée du Vieux Nîmes, ils pourront se rendre à la cathédrale pour y voir la crèche des garrigues ou y assister à de nombreuses autres animations.

Première en date, la veillée de la vie naissante le 1er décembre à 19h. " C'est un nouveau temps de réflexion et de méditation qu'avait souhaité le pape Benoît XVI pour approfondir sa foi ".

La Fête des Lumières aura quant à elle lieu le 8 décembre. C'est une habitude depuis dix ans mais " Si vous connaissez celle de Lyon, bientôt, on ne parlera plus que de celle de Nîmes ! ", lançait sur le ton de la boutade le père Mellet. Débutée par une messe solennelle à 9h, la journée se poursuivra à partir de 16h30 (17h départ) par la grande procession des lumières.

Les rues qui bordent la cathédrale seront ainsi baignées dans les flammes des déambulations, la croyance mouvante et la chaleur humaine. Le char fleuri de la vierge Marie est à ne pas manquer. Un concert spirituel marial des sera donné avant l'exposition du Saint-Sacrement et une prière silencieuse. Enfin, à 22h, le tour de la prière des Complies et la bénédiction du Saint-Sacrement.

Le père Luc Mellet (Photo Anthony Maurin).

Grande nouveauté de l'année, le jeu participatif. " Il est pour les enfants mais pas que, loin de là ! " explique le père Mellet. Il faudra retrouver sept des 45 animaux présents (représentés) dans la cathédrale. Arrivez-vous à débusquer des poissons, l'âne, le chien ou encore les abeilles ? En plus et pour remporter le concours, vous devrez être précis dans la localisation et sur le nombre de fois que les animaux en questions sont représentés !

" On veut amener ces animaux jusqu'à la crèche et le jeu sera lancé le 8 décembre à 18h lors de l'inauguration de la crèche et de la Fête des Lumières ", poursuit le père Luc Mellet. Le concours devrait courir jusqu'à l'Épiphanie et une petite récompense sera donnée aux vainqueurs.

Le 16, au tour de la Lumière de Bethléem de débarquer en ville. " La lumière est un signe de paix.  Il y aura 150 jeunes, ça sera "the place to be", la lumière sera apportée par des scouts qui l'ont recueillie dans la grotte de la Nativité et elle sera donnée jusqu'à Noël. Nous l'offrirons à qui la voudra " poursuit le père Luc Mellet. À 19h, une messe des jeunes sera animée par un groupe musical.

À voir, la nouvelle crèche des garrigues réalisé par Christian Prades (Photo Archives Anthony Maurin).

Le 20 décembre sera synonyme de la nuit du pardon. Dès 18h30, une célébration communautaire du pardon sera à l'ordre du jour. Entre 19h et 22h, plusieurs prêtres se relaieront pour assurer la permanence des confessions et à partir de 21h45, la prière des Complies et la bénédiction du Saint-Sacrement seront ouvertes à tous.

Des messes seront naturellement données le 24 décembre à 23h30 à la cathédrale (messe de minuit avec veillée préparatoire et Minuit Chrétien) et le 25 à 10h pour une messe solennelle présidée par l'Évêque. La messe des familles aura lieu le 30 décembre et celle du bout de l'An le 31 à 18h. Enfin, la messe de Marie mère de Dieu aura lieu le 1er janvier à 10h et l'Épiphanie le 6 janvier. D'autres messes à d'autres dates seront données dans la quasi totalité des églises nîmoises.

Pour suivre l'actualité de la cathédrale de Nîmes.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité