ActualitésSociété

NÎMES Dépollution imminente pour les Terres de Rouvière

Un grand parcours sportif devrait voir le jour.

Il est des espaces verts rares comme de petites perles brutes mais à polir. Propriétaire des Terres de Rouvière depuis un an, la Ville aménage le site afin de réaliser un site destiné à la détente et aux loisirs.

Vu comme le futur " poumon vert " de Nîmes, ce quartier devra être préservé, requalifié en tant que réel espace naturel en s'inscrivant dans le programme d’actions exigeantes en faveur des générations futures.

Sur le site, précédemment utilisé par l’Armée, avant toute intervention la Ville effectue actuellement une dépollution pyrotechnique des espaces. La phase de diagnostic par détection magnétique passée, au total 2 180 cibles ont été géolocalisées.

Du 30 janvier au 13 mars 2019 place à la phase de dépollution. Les opérations consisteront à éliminer les cibles identifiées dans un horizon jusqu’à 1,30 m de profondeur soit par l’évacuation des cibles avec des engins de terrassement, soit en les neutralisant directement. Certaines munitions nécessiteront d’être traitées sur place par explosion. Dans ce cadre, une évacuation dans un périmètre défini sera programmée.

Des parcours sportifs

Toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité des riverains durant les interventions de dépollution du site. Compte tenu du danger potentiel, il se peut que les chemins de Tholozan et des Terres de Rouvière soient fermés quelques jours à la circulation durant la période de travaux. La Ville rappelle que l'accès au site est formellement interdit jusqu'à l'issue de la dépollution.

Ensuite, les travaux d’aménagement puis l'aménagement des parcours et des installations se feront dans la foulée avant l'ouverture du site prévue en 2021. Sur la partie Est, comprise entre les chemins des Terres de Rouvière et du Mas de Roulan (sur 35 hectares environ), seront mis en place deux parcours VTT de niveau " familial ". En effet, un parcours d’environ 3,3 km faisant une boucle à partir du parking Est, et comprenant une dizaine d’éléments de franchissements simples (petites bosses, slalom, planche…), sera réalisé. Un autre parcours d’environ 1,6 km, sur la même base de départ, mais proposé aux débutants, sans équipement spécifique, ainsi qu'une zone de jeux pour enfants prendront eux aussi leurs quartiers dans cette zone de la cité des Antonin.

Sur la partie centre-Ouest, comprise entre les chemins de Tholozan et des Terres de Rouvière (environ 15 hectares), sera installé un parcours de santé de près de deux kilomètres, présentant une dizaine d’éléments sportifs. Sur la partie la plus à l’Ouest (environ 4 hectares), sera mis en valeur un petit cheminement et une zone de musculation comprenant 3 ou 4 éléments. Enfin, et en périphérie, un sentier de randonnée d’un peu plus de quatre kilomètres sera destiné aux promenades piétonnes familiales. Budget estimatif du projet : 500 000 euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité