ActualitésSociété

NÎMES Les Négociales pour avancer

Bernard Michel, directeur du lycée de la CCI présente les Négociales (Photo Anthony Maurin).

L’Éducation doit s’adapter au monde actuel pour être performante et pour permettre aux jeunes d’aujourd’hui de trouver aisément un boulot demain. Le Lycée CCI du Gard à Nîmes offre à ses élèves une formation adéquate. La preuve avec un challenge un peu spécial.

Les sélections départementales du challenge national de négociation commerciale en public " Les Négociales " se sont tenues ce mardi au cinéma CGR de Nîmes. 174 jeunes issus de plusieurs écoles comme le Lycée CCI Gard, l’EGC Occitanie-Nîmes et Rodez, la Business School Vatel, l’EGC Valence, l’IFAG, le lycée Albert Camus de Nîmes ou encore les CFA Sud formation Alès et Nîmes étaient donc en lice pour aller disputer la finale de l’épreuve qui sera organisée les 26, 27 et 28 mars prochains à Épinal (Vosges).

Mais pour y arriver, il fallait qu'en dix minutes un commercial étudiant puisse vendre un produit ou négocier un marché avec un acheteur professionnel sur un cas de négociation bien précis. Il devait convaincre le jury local mais en tout ce sont 5 000 étudiants qui auront tenté leur chance au cours de ces Négociales 2019 dans 40 villes françaises.

Les membres du jury gardois (Photo Anthony Maurin).

C’est la 5ème année consécutive des Négociales organisées dans le Gard par le lycée de la CCI. C’est la 2ème année que l’on fait la finale au CGR avec Vatel et le Crédit Agricole comme partenaires. Ça marche bien ! ", s'enthousiasmait volontiers Bernard Michel, directeur du lycée de la CCI du Gard.

Célébrant ses 30 ans cette année, le challenge des Négociales est un modèle du genre. Très apprécié par les élèves comme par les entreprises. Et Bernard Michel de reprendre : " 174 candidats inscrits, 110 jurys professionnels : c’est très bonne mobilisation des entreprises et des partenaires. Sans leur dévouement, le don de leur temps et leur présence, nous n’aurions pas pu réaliser cet exercice et ce grand concours ".

En vue de la finale à Épinal un petit film  a été projeté pour donner envie aux jeunes d’aller plus loin, toujours plus loin. Une image d’Épinal et ça repart ! Il faut dire que l’ambiance était à la hauteur de la soirée. Si les élèves étaient plutôt en forme, les profs n’ont pas laissé passer leur tour et ont profité du moment particulier pour mettre de côté leur pseudo rigidité légendaire. La finale… À Épinal, trois jours très intenses sont à venir. " Cest le feu là-bas ", annonce une prof très en forme.

Le petit clip vantant la finale... à Épinal (Photo Anthony Maurin).

À l’appel des écoles et lycées, un peu de musique et une très belle ambiance, même les deux élèves présents du lycée de Saint-Chély-d’Apcher étaient dans la salle alors que la neige blanchissait leur établissement ! Parmi ces 174 concurrents, 17 jeunes étaient sélectionnés mais seuls trois se sont présentés sur scène pour mettre en pratique leur cas. Et les trois meilleurs sont… Charlène, de l’IFC Gard, Laetitia, de l’école Vatel, et Tiphaine, de l’IFC Gard, une troisième fille pour une finale 100% féminine.

Pendant les 30 minutes de battement, le temps que les filles préparent sereinement leur cas, un blind test était au programme. Les élèves de 2e année de l’ECG de Nîmes étaient à la baguette de l’organisation de la soirée. Une jeunesse aussi vive que joueuse, aussi curieuse d’apprendre que de mettre en pratique, ça fait du bien quand même !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité