A la uneActualitésPolitique.

GRAU-DU-ROI Charly Crespe annonce sa candidature aux municipales

À 31 ans le médecin psychiatre propose "un regard neuf sur la politique communale".

Charly Crespe est pour l'instant le candidat le plus jeune aux municipales du Grau-du-Roi

Charly CRESPE, président du Groupe de réflexion pour l’avenir et l’unité (G.R.A.U) annonce officiellement sa candidature aux élections municipales de 2020 au Grau-du-Roi. 

L'objectif de ce jeune médecin de 31 ans est "d’apporter une alternative de qualité et permettre ainsi aux électeurs de choisir un projet sérieux pour l’avenir de la commune." Cette annonce, il l’a faite dans un courrier diffusé à ses adhérents et via une vidéo en ligne sur les réseaux sociaux où il explique son "sens de l’engagement humain et citoyen".

Le G.R.A.U. a été fondé en octobre 2017 "dans le but de rassembler et redonner du sens à l’action publique". (lire aussi). "En plus d’un an", affirme le président, "GRAU a produit une réflexion en profondeur autour de différentes thématiques : une enquête auprès des commerçants et des artisans, de nombreuses rencontres avec des habitants de la ville, des réunions publiques et l’animation d’ateliers."

Fort de ces expériences et des compétences qui l’entourent, Charly Crespe reste convaincu que l’intérêt des habitants passe par la mise en œuvre d’un projet dynamique, ambitieux, innovant et attractif pour développer l’économie locale et répondre aux grands enjeux environnementaux et démographiques de la commune. En résumé "un regard neuf, qui propose une véritable alternative et qui sort des conflits actuels entre la majorité municipale et les oppositions."

Le candidat  continue de constituer sa liste qu’il veut "ouverte et unie autour d’un projet qui prend forme à mesure des nombreux ateliers qu’il anime où la parole est donnée aux habitants de la ville."

Prochains rendez-vous avec la population : le mois de mars où il prépare un événement "Facebook Live" afin de poursuivre les échanges avec les habitants  Et une grande réunion publique au printemps.

Premiers arguments de campagne et premiers tacles

Graulen, Charly Crespe affirme mettre sa carrière médicale entre parenthèse par amour pour sa ville

Natif du Grau-du-Roi, qu'il a quitté  quelques temps pour poursuivre ses études jusqu'à son retour dans la région en 2013, Charly Crespe affirme avoir suivi avec attention le déroulement des dernières municipales de 2014 qui ont donné "une des pires images de notre vie politique locale".

Et de poursuivre dans sa lettre aux adhérents de GRAU : "En effet, depuis cette échéance nous avons vécu le déchirement en série de la famille politique qu’avait rassemblée Étienne Mourrut. Après une première fragilisation qui avait déjà eu lieu avant l’élection et qui s’est ensuite aggravée après la défaite, ce fut une véritable période de crise locale, qui s’est accentuée ensuite avec la grande crise politique lors des élections présidentielles et législatives de 2017. Cette crise n’a pas épargné la majorité actuelle avec la démission record de trois adjoints parmi les plus fidèles, le changement à deux reprises du directeur général des services et du directeur de cabinet. Sans compter avec le départ du directeur de station, qui s’est senti dupé, comme l’ont été les quelques personnes qui croyaient en Robert Crauste."

"Dans un premier temps, affirme Charly Crespe, "j’ai été soutenu par les élus d’opposition du groupe « Le Grau-du Roi-Naturellement » qui se sont retirés alors que notre mouvement, qui s’inscrit dans une vision d’avenir et une nouvelle démarche, prenait de l’ampleur."

Pas de détails encore sur le programme ni de mesures concrètes annoncées mais la volonté déterminée de "mette en oeuvre un projet dynamique, ambitieux, innovant et attractif pour développer l’économie locale et répondre aux grands enjeux environnementaux et démographiques."

Et de conclure en invitant le plus grand nombre à le soutenir et à convaincre un maximum de personnes à venir le rejoindre "pour réaliser ensemble le grand destin de la commune." Une déclaration qui pourrait bien avoir donné le coup d'envoi à la campagne municipale au Grau-du-Roi.

Véronique Palomar-Camplan

Pour suivre Charly Crespe et son groupe de réflexion : Facebook : Le GRAU.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité