Culture

PAYS D’UZÈS « Une programmation éclectique et itinérante » pour la préfiguration de l’Ombrière

Lors de la présentation de la saison, jeudi soir, à Saint-Quentin-la-Poterie (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La préfiguration du centre culturel du Pays d’Uzès, qui ouvrira ses portes d’ici un an, se poursuit avec une programmation large à tous les sens du terme.

« Ce programme démontre notre volonté de présence territoriale, l’Ombrière va aller partout », affirme le vice-président de la Communauté de communes du Pays d’Uzès, Fabrice Verdier, en introduction de la présentation du programme. Un programme bâti avec de nombreux partenaires, qui démarre par le festival Sur un fil, dans le quartier Saint-Geniès. Ce festival prend la suite de Sur un trapèze.

Au programme du 25 avril au 4 mai : des ateliers cirque et des spectacles en soirée. Le tout gratuit et concocté en collaboration avec l’école de cirque Turbul’. « C’est une programmation artistique collective et concertée, avec une variété de spectacles et une thématique globale autour de la question de la femme dans le milieu de la culture et du spectacle », explique le directeur artistique de l’Ombrière, Sébastien Toureille. Monté dans le cadre de la "Politique de la ville", ce festival est ouvert à tous. On y retrouvera également la soirée de présentation du Temps des cerises, la saison des arts de la rue, qui proposera 8 rendez-vous dans 8 villages différents.

Côté partenariats, la scène nationale d’Alès le Cratère proposera une pièce, Les Tondues, de la compagnie les Arts Oseurs, le samedi 11 mai à 17 heures à Bourdic (6/11 euros). Un spectacle présenté comme plein d’humour et émouvant sur la question des femmes tondues à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le Fanfarai Big Band (Justine Darmon)

Le 1er juin, la scène des halles sur la Place du Marché de Saint-Quentin-la-Poterie accueillera à 22 heures le concert du Fanfaraï Big Band, qui fait, comme son nom l’indique, du jazz raï. Un concert gratuit, organisé par l’Office culturel de Saint-Quentin dans le cadre de l’Accordéon plein pot et de l’appel à projets lancé par la CCPU. Toujours dans le cadre de cet appel à projets, l’agence In Vivo proposera du 6 au 8 juin des ateliers avec le slammeur Marco Codjia au lycée Gide, suivis de deux concerts avec les lycéens le 7 juin à 18 heures au lycée, puis le lendemain à Saint-Quentin dans le cadre de Tonnerre de bio.

Le centre de développement chorégraphique national La Maison et le pôle cirque la Verrerie proposeront le 14 juin sur la place Saint-Geniès d’Uzès à 21 heures Mobil Dancing, de la compagnie La Piste à Dansoire. Il s’agit d’un bal gratuit et ouvert à tous. Direction le cinéma et le mois de juillet, avec le septième Festival du cinéma belge en garrigue, organisé par Tertulia production, du 20 au 25 juillet en plein air dans les villages de l’Uzège.

Le Mobil Dancing (DR)

Même période, style différent : les Nuits musicales proposent l’ensemble Les Ombres, qui joueront les "Quatuors parisiens" de Telemann et les "Sonates en trio" d’Haendel. Ce sera le samedi 20 juillet au temple de Fons-sur-Lussan et le lendemain à l’église de Saint-Maximin (à 18h30, 12 euros, gratuit pour les moins de 25 ans). Musique toujours, mais électro cette fois, avec les Boucles solaires organisées d’avril à août par l’association Only for my friends, qui organise déjà le festival Les Courants alternatifs. Il s’agit d’un parcours d’ateliers de créations sonores qui seront disposées dans des endroits insolites du patrimoine local de l’Uzège.

Les médiathèques de la CCPU ne seront pas en reste dans cette programmation. Ainsi, le 12 avril prochain à 18h30 la médiathèque de Belvezet inaugurera son espace musiques actuelles, sous la houlette de l’ancien disquaire nîmois Alexandre Viltard. « Nous avons souhaité créer des transversalités entre les quatre médiathèques intercommunales en leur donnant une couleur différente à chacune, celle de Belvezet va donc prendre la couleur musiques actuelles », note la directrice de la préfiguration de l’Ombrière, Nadège Molines.

La médiathèque d’Uzès accueillera du 23 mai au 22 juin une installation vidéo de Denis Barzacq, La Ronde, dans le cadre d’Uzès danse, et deux résidences artistiques se tiendront : la première du 22 avril au 15 mai, et la seconde du 24 juin au 15 juillet.

Bref, « une programmation très éclectique et itinérante », souligne le vice-président en charge de la culture à la CCPU, Dominique Serre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité