A la uneActualitésSociété

NÎMES Primafresca : on y est… Fresque !

Le week-end s'annonce chargé dans l'Écusson nîmois. La Primafresca et son folklore sont de retour rue Fresque. Chaud devant !

Les organisateurs de la Primafresca 2019 sont dans les starting-blocks (Photo : Pascal Andréani/DR)

Les 5, 6 et 7 avril prochains il faudra jouer des coudes pour circuler rue Fresque où la 14e Primafresca du nom battra son plein. On attend en effet plusieurs milliers de visiteurs dans cette petite rue typique où bat le coeur de l'Écusson.

Pour un être humain, quatorze ans c'est encore l'âge de l'insouciance. C'est un peu de cet état d'esprit juvénile que portent avec maturité les douze organisateurs (*) de la Primafresca, cette avant-feria revendiquée et rassemblement ô combien festif très couru des Nîmois et... des autres.

Musique, animations diverses : le quarteron de commerçants engagé dans l'affaire n'a pas compté son temps et son énergie pour que le rendez-vous annuel brille autant que le soleil gardois. Cette année encore, c'est au talentueux peintre taurin de la rue Fresque, Yann Perez, qu'a été confié la lourde tâche de réaliser l'affiche de l'événement. Un défi relevé haut la main par l'artiste et un résultat probant mis en valeur par Graphique Toril d’Artistes.

Un encierro au programme

Cette année, et comme d'ordinaire, on a convoqué la musique et fanfares et batucadas rivaliserons d'énergie et de dynamisme pour faire que la fête soit belle. Pour prolonger l'extase jusqu'au bout de la nuit, les établissements fermeront leurs portes à 2 heures du matin et, le samedi vers 13h, on ne coupera pas au Paquito géant qui, apéro oblige, ne devrait pas refroidir l'ambiance.
Préparée cette année par le restaurant la Casa blanca, à la pause méridienne la paella dominicale devrait comme d'ordinaire rassembler de nombreux commensaux. Cet opus 2019 sera aussi frappé du coin de la nouveauté et de l'originalité. En effet, outre un "dress code" dédié à l'événement - jean et t-shirt blanc -, un encierro dédié aux enfants est prévu dans l'étroite ruelle. Reste maintenant à savoir s'il sera réalisé avec de vrais toros... Réponse sur place très bientôt. On y presque !
Philippe GAVILLET de PENEY
Les organisateurs : El Trio, La Cave d'Arthur, Le 421, Les Enfants denim, Le Vintage, L’Estanco,  La Buvette, L’Assiette corse, Le Carré rose, Les Amis artisans, La Casa blanca, le Marco Polo.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité