A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES Une première plancha Cooxy à Saint-Christol-les-Alès

Jean-Charles Bénézet a enfilé son tablier Cooxy et a préparé le repas pour ses administrés. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Vendredi soir, le maire de Saint-Christol-les-Alès, Jean-Charles Bénézet, a officiellement inauguré la plancha connectée Cooxy dans le jardin de la maison Sorbières, à quelques mètres à peine de la mairie.

Installée depuis décembre dernier, la première plancha Cooxy a été inaugurée vendredi soir par le maire et quelques administrés. Au menu : dinde aux légumes. « C’est un nouveau service à la population. Il est totalement gratuit », se félicite Jean-Charles Bénézet qui poursuit : « et puis le lieu s’y prête bien avec les bancs et les tables de ping-pong ».

Cette plancha Cooxy, imaginée par l’entreprise alésienne éponyme qui a obtenu le premier prix Alès Audace en 2016 et le prix de l’innovation 2017 au salon des Maires à Paris, permet de partager des bons repas dans la convivialité et le partage. Après avoir téléchargé l’application sur son Smartphone, il suffit alors de se laisser guider pour réserver sa plancha, la faire chauffer, choisir sa température ou sa recette… Et question sécurité, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, les inventeurs ont pensé à tout : « Il fallait beaucoup la sécuriser, c’est pour cela qu’il y a une zone froide autour de la plaque pour éviter les brûlures. De plus, si on oublie de l’éteindre, l’appareil le fait de lui-même dès qu’on s’éloigne. Ça fonctionne avec le Bluetooth du téléphone », explique Pierre Allais, le responsable commercial de la marque.

Un responsable heureux car la petite entreprise alésienne se développe bien au-delà des frontières du Gard : 50 plancha Cooxy ont été installées l’an dernier dans toute la France, de Nantes à Avignon. 70 autres sont prévues en 2019. Dans le Gard, le prochain devrait débarquer à Anduze. Si cette plancha de 100kg connait un tel succès, c’est aussi en raison de son prix : 3 500€. Un montant relativement abordable pour une collectivité qui, par la même occasion, propose un service gratuit et convivial à ses administrés.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité