ActualitésSports GardUSAM

USAM Pour que la fête soit très belle

Pour célébrer en beauté le retour en Europe après 25 ans d'absence, Nîmes veut s'imposer face à Istres (20h45).

Les supporters de l'USAM vont pouvoir fêter le retour en Europe avec leur héros ! (Photo Corentin Corger)

Pour cette 25e journée de Lidl Starligue, Nîmes (5e, 34 pts) reçoit Istres (11e, 12 pts) pour le dernier match de la saison au Parnasse. Une grande fête est prévue pour célébrer la qualification en coupe d'Europe, en espérant que les joueurs fassent le travail en amont sur le terrain. Coup d'envoi à 20h45. 

À une semaine du début de la Feria de Nîmes, les clubs sportifs nîmois ont déjà commencé les festivités. Vendredi dernier, le Nîmes Olympique a fêté son maintien et sa 9e place de Ligue 1. Ce soir, l'USAM célèbre sa qualification en coupe d'Europe, 25 ans après sa dernière apparition. Mais pour que la fête soit totale, et pas légèrement gâchée comme aux Costières par une défaite 3-2 face à Lyon, la Green Team doit s'imposer face à Istres.

Les supporters s'impatientent de célébrer leur héros qui ont acquis le droit de disputer le tour préliminaire de la Coupe EHF après la victoire de Chambéry en Coupe de France. Des Savoyards, troisièmes avec trois points d'avance, qui se déplacent demain à Saint-Raphaël et encore dans le viseur des Nîmois, qui se rendront au Phare lors de l'ultime journée. Sans oublier Nantes, qui devance les Verts d'un point mais qui dispose d'un calendrier plus favorable. Une motivation comptable qui vient s'ajouter à celle de bien finir à la maison devant son public.

Mais, l'adversaire se voit bien venir jouer les trouble-fêtes, même s'il a quasiment assuré son maintien en prenant trois longueurs d'avance sur le premier relégable, Cesson. Les Provençaux souhaitent valider leur ticket pour la saison prochaine avant la dernière journée, eux qui restent sur deux victoires consécutives face à Toulouse (26-28) et Pontault (28-27). Pour cette "der" au Parnasse, Franck Maurice doit s'appuyer sur la jeunesse du centre de formation : Padolus, Poyet, Tesio, Biagui, Jovani intègrent le groupe pour pallier les forfaits de Nyateu, Nieto, Salou et Dupuy. Des jeunes qui auront l'occasion de se mettre dans le bain en vue de la saison prochaine.

Corentin Corger

Le groupe complet : Desbonnet, Paul; Padolus, Gallego, Poyet, Jovani, Suty, Tesio, Biagui, Prandi, Tobie, Brasseleur, Gerard, Sanad, George, Rebichon. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité