A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

FAIT DU JOUR Les Ninjas montrent les muscles à Caissargues

Une semaine avant la reprise de l'émission télévisée "Ninja Warrior" de TF1, Caissargues accueillera l'élite de la spécialité.

David Salerno, le caoch du District 30, fait partie des favoris de la compétition (Photo : DR/District 30)

Surfant sur le succès d'une discipline qui séduit de plus en plus de participants, le District 30 et le comité du Gard UFOLEP se sont lancés dans l'organisation du premier Championnat de France Ninja de l’histoire dont la finale est programmée les 29 et 30 juin prochains à Caissargues.

À moins que vous ne viviez au fin fond d'une grotte d'Amazonie depuis de nombreuses années, vous avez forcément entendu parler des Ninjas. Moins belliqueux que leurs ancêtres les furtifs guerriers japonais et seulement armés de leurs qualités physiques et d'un mental en airain, ces athlètes modernes n'ont pas leur pareil pour défier les lois de l'équilibre, de la souplesse et de l'endurance en s'élançant sur des parcours obstacles parsemés d’embûches et de défis physiques à relever.
Précurseurs en la matière, un groupe d’athlètes et de dirigeants de salles se sont réunis au sein de la fédération Française Ufolep (Union française des œuvres laïques d'éducation physique, première fédération affinitaire multisports de France, NDLR) afin de créer la French Ninja Ligue Ufolep.
La discipline nécessite une condition physique et un mental sans faille (Photo : DR/District 30)
S’appuyant sur l’expérience des compétitions Ninja organisées par le réseau District 30 - déjà plus de 10 de niveau national et régional depuis 2 ans -, un règlement sportif national et un calendrier ont été élaboré au sein de cette French ninja ligue Ufolep. Ce championnat de France sera l’aboutissement de cette première année d’existence. Pour participer à cette grande finale, les participants ont dû se qualifier lors de 8 épreuves organisées à Paris, Nantes, Caen et... Caissargues, qui aura aussi le redoutable privilège d'organiser le grand raout final.

75 enfants et 20 adultes qualifiés

La compétition rassemblera le nanan des pratiquants de l'Hexagone et lui servira d'ultime répétition avant le lancement, une semaine plus tard, sur TF1 de saison 4 de l'émission Ninja Warrior. En attendant de se retrouver dans la "petite lucarne" comme on appelait autrefois la télé, à Caissargues tous voudront crever l'écran avant l'heure. Une bonne occasion car le rendez-vous gardois est une excellente occasion de jauger les forces en présence pour la suite des événements télévisuels à venir, lesquels prendront le relais estival hebdomadaire des fameux "poteaux" de Koh-Lanta.
À ce titre on guettera avec gourmandise la performance du local, David Salerno. Double finaliste lors des deux dernières éditions du jeu télévisé, le Gardois est donné comme l'un des favoris. Et notre petit doigt nous dit qu'on ne devrait pas tarder à revoir le coach de District 30 à la télé... On parie ?
(Photo : DR/District 30)
Sans lien avec ce qui précède, on ne peut que saluer l'initiative de l'UFOLEP et de la structure associative District 30, qui offre à la discipline une légitimité et un cadre réglementaire à la pratique qui ne manquera pas de séduire de nouveaux pratiquants. Les plus jeunes en particulier car l'exercice est vivement déconseillé aux vieillards valétudinaires... En tous cas l'engouement des ados autour de l'événement est bel et bien réel. Et une phase de repêchage a due être organisée au District 30 à Nîmes car il y avait eu plus de 90 participants lors des qualifications ! De futurs champion de France ? Peu importe au fond quoi qu'il en soit : tant que les Français font du sport !
Philippe GAVILLET de PENEY
Voir ici des vidéos réalisées lors des qualifications au championnat de France :

Règlement de la compétition

Les catégories :
JEUNES mixte:                                                                       JUNIOR
 7 ans                                                                                    19 ans fille
 9 ans                                                                                    19 ans garçon
 11 ans
 13 ans
 15 ans
EQUIPE Mixte :                                                                       ELITE :
4 athlètes licenciés dans la même association.                       19 ans et + Femme
Obligation d’avoir au moins 1 homme                                      19 ans et + Homme
et 1 femme dans l’équipe.

Le format des Open Kids :
Les open Kids sont ouverts à tous les licenciés Ufolep Jeunes et Juniors. Pas de qualification, les inscrits participeront aux 2 stages (2h de repos entre les stages), et le classement final se fera au cumul des 2 stages. Chaque stage comptera entre 5 et 7 obstacles.

Le format des Open adultes :
Les open adultes sont ouverts à tous les licenciés Ufolep seniors et Juniors. Il y aura une phase de qualification qui comptera 2 stages de 5 à 7 obstacles chacun. Les 10 Premiers du classement général des 2 stages seront qualifiés pour la finale. La Finale comptera entre 10 et 12 obstacles. Elle ne pourra pas être le « Parcours Habituel » à l’identique de la salle qui organise afin de ne pas avantager les locaux. La "Montée de corde" devra être un obstacle obligatoire dans cette finale (Il peut être à n’importe quel moment dans le parcours).

Tarifs d’engagement (qui seront facturés aux comités UFOLEP représentés sur la base des engagés) :
- Jeunes/Enfants : 15 € (7 € + forfait goodies : 8€)
- Adultes : 20 € (13 € + forfait goodies : 7€)
Pour chaque engagement, un tee shirt de événement sera offert. La licence UFOLEP est obligatoire pour l’engagement à cette manifestation. Contact : ufolep30@gmail.com ou 04.30.08.58.19.

Programme

Le samedi 29, de 10h à 13 h et de 14h à 17h : -7 ans/-9 ans/-11 ans/-13 ans/ -15 ans et par équipe senior. Le dimanche 30, de 10h à 12h30 et finales à 15h et 16h.  : Juniors -19/ Élite senior

District 30. 7, rue de la Grande terre, zone Euro 2000. Caissargues (entre Métro et le bowling).

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité