A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES À Montaren, une traversée embellie et sécurisée

Ce samedi, lors de l'inauguration de la traversée de Montaren (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Montaren-et-Saint-Médiers, tout à côté d’Uzès, fait partie de ces nombreux villages à être traversés par une route départementale ou nationale. Ici, c’est la RD 981, et plus de 8 000 véhicules l’empruntent chaque jour, soit près de six fois la population du village.

Si on ajoute la proximité de l’école communale, qui jouxte la chaussée, et surtout l’état de la chaussée et du cheminement piéton, il fallait faire quelque chose pour cette portion de l’axe qui relie Alès à Uzès. C’est désormais fait, et inauguré ce samedi matin en présence du président du Conseil départemental Denis Bouad et du député Philippe Berta, mais pas du préfet, annoncé mais empêché.

Les travaux ont consisté à reprendre les réseaux d’eau pluviale, refaire la chaussée et le cheminement piéton et aménager un parking qui compte une borne de recharge pour les véhicules électriques installée par le Syndicat mixte d’électrification du Gard, le tout pour 188 978 euros HT, financés à hauteur de 108 000 euros par le Département dans le cadre de ses contrats territoriaux. « L’objectif était de limiter la vitesse, de sécuriser les usagers, les piétons, notamment aux abords de l’école et de l’arrêt de bus, et reprendre les réseaux », résume le maire Frédéric Levesque, qui voit dans ces aménagements « une vitrine de notre commune pour ceux qui la traversent. »

Car outre la traversée, depuis 2016 la commune a aussi refait la cour de l’école, le parking du boulodrome voisin et créé une voie nouvelle pour desservir le coeur du village et le projet de maison en partage. Alors que des banderoles étaient déployées par le Collectif pour la sauvegarde de l’Uzège en opposition avec l’extension de la ZAC des Sablas, à Montaren, le maire rappellera qu’il avait fallu abattre sept pins pour les travaux de la traversée, ce qui lui vaudra des huées, auxquelles s’ajouteront des applaudissements d’une autre partie de l’assistance quand il indiquera que « 19 arbres ont été replantés, ce qui fait un solde largement positif. » Dans des propos qui ont été également appréciés par les opposants présents, Frédéric Levesque estimera que « le tourisme, la culture et l’agriculture ne peuvent pas être les seuls leviers de développement du territoire, nous devons accueillir les entreprises », référence transparente à la ZAC des Sablas.

Le maire rappellera ensuite que l’ensemble des travaux entrepris depuis 2016 équivalait à environ 620 000 euros de dépenses, et que le Département était « un soutien précieux » pour sa commune. En grande forme, le président du Département Denis Bouad prendra ensuite le micro pour évoquer longuement toutes les compétences de l’institution qu’il préside — presqu’un discours de campagne, relèvera Philippe Berta. Dans le tas, retenons que Denis Bouad ira, « quelle que soit la pression, jusqu’au bout de l’expérimentation des 80 km/h » sur les routes départementales, au moment de saluer la sécurisation de la traversée de Montaren.

La nouvelle traversée de Montaren (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Denis Bouad en profitera aussi pour défendre à nouveau sa politique de contrats territoriaux, « nous en sommes à plus de 40 millions d’euros investis dans les collectivités territoriales, dont 14 millions pour les 116 contrats de cette année », un outil « de solidarité territoriale » et de « soutien à l’économie locale. » Passant de l’inauguration de travaux finis au projet de maison en partage, le président affirmera au maire que « le Département (l’)accompagnera. »

Le député Philippe Berta rappellera lui aussi l’importance de la sécurité routière, avant de défendre la scolarisation obligatoire dès 3 ans, les discours ayant été prononcés dans la cour de l’école, et de finir en évoquant la loi sur la dépendance qui doit arriver à l’automne, projet de maison en partage oblige.

Pendant ce temps, à quelques mètres de là, des dizaines de voitures ont cheminé par Montaren.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité