A la uneActualités

C’EST L’ÉTÉ Un accueil presque parfait à… Vallabrègues

Le musée de la vannerie est à découvrir (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Tous les vendredis de l’été, à 11h30, Objectif Gard vous propose la rubrique « Un accueil presque parfait ». Pendant une journée, nos journalistes se mettent dans la peau de touristes et évaluent, incognito, l’accueil d’une commune touristique gardoise. Restaurateurs, commerçants, activités de loisirs… La chaleur humaine, l’amabilité ou encore la pertinence des conseils seront-elles au rendez-vous ? Pour continuer cette saison 2019, direction Vallabrègues !

Avant de se rendre à Vallabrègues, il faut passer à Beaucaire à la Maison du tourisme et du patrimoine installée dans les remparts, Vallabrègues faisant partie de la communauté de communes. Il y a des places pour stationner à deux pas devant le casino. La personne à l'accueil est sympathique et m'indique le musée et le vannier à aller voir sur place. Elle me donne une carte touristique avec les communes de la communauté. Elle m'informe spontanément des horaires d'ouverture, ce qui est bien pratique. Par contre elle n'a pas de prospectus sur Vallabrègues. Mais elle conseille un restaurant sur place et la visite de l'abbaye troglodytique à Beaucaire, située sur ma route.

La poste est bien originale avec son clocher et son cadran solaire (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Sur place, arrivant à l'heure du déjeuner, direction le Bar du Cours, le restaurant conseillé par la maison du tourisme et du patrimoine. Il est en plein cœur du village, un endroit sans chichis, mais accueillant, avec quelques personnes du village. Par ce temps de canicule, malgré la salle climatisée, les touristes sont rares. Le menu du jour est à 15 euros avec entrée, plat du jour, fromage ou dessert. Crudités, rougail saucisse et pommes de terre au four, charlotte aux pêches en dessert. Le restaurant propose du vin au verre et plusieurs types de bières. Le service est rapide et bien réalisé. Un endroit à conseiller.

Je laisse la voiture au parking près du restaurant et continue la ballade à pied de ruelles en ruelles. Le village est petit, mais bourré de charme. Près de la mairie un chemin escarpé grimpe derrière un magnifique presbytère. La vue est impressionnante et d'en haut, je comprends mieux une des particularités de Vallabrègues... La commune est bien gardoise, mais elle est située sur la rive droite du Rhône. Ce sont des inondations, au XIVe et XVIIe siècle, et les fluctuations du fleuve qui en ont décidé ainsi. Une enclave provençale dans le Gard !

Un ancien cimetière est édifié sur la butte du château qui domine Vallabrègues (photo Franck Chevallier /Objectif Gard)

Si le fleuve a su être impétueux et a emporté tour à tour, le château, le fort et les remparts, il a en revanche développé la culture de l'osier et des cannes de Provence. De quoi créer et développer une économie très importante dès le XIIe siècle. Au plus fort de l'activité, ce sont 450 vanniers qui réalisaient une vannerie « utilitaire » pour répondre aux besoins agricoles. À eux les corbeilles, bonbonnes, paniers à poissons et bien sûr les banastes, grand panier avec deux anses, pour porter les fruits et légumes.

Une époque, un métier et même un mode de vie que l'on retrouve dans l'incontournable musée municipal de la vannerie. Il est installé dans la rue Carnot, dans un ancien "Grand café" du XIXe siècle. J'y découvre une multitude d'objets, d'outils, de documents en tout genre et de toute époque sur la vannerie. On prend un peu conscience de cette particularité de Vallabrègues qui avait tant de vanniers et quelque 200 hectares d'oseraie. Sur place, la personne qui m'a fait faire la visite est un puits de science passionné par cette histoire. Elle doit connaître chaque objet et elle répondra avec plaisir à tous les visiteurs de cet endroit hors du commun et à voir impérativement.

Le musée municipal de la vannerie est installé à gauche (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Aujourd’hui, l'époque a bien changé et la vannerie perd de son importance un peu partout. Toutefois, juste à côté du musée, j'ai continué ma balade chez le tout dernier vannier de Vallabrègues. Daniel Benibghi est un ancien élève de l'École nationale d'osiériculture et de vannerie. Aujourd’hui, tout en cultivant lui-même ses propres oseraies (terrain planté d’osiers), il perpétue ce savoir-faire ancien. Toutefois, dans sa boutique je découvre aussi des objets modernes et même de magnifiques créations sur mesure.

Des tours de guet sont encore visibles en levant le regard (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Je poursuis la promenade, sous le soleil et accompagné du chant des cigales. Dans les ruelles, je découvre aussi des vieilles et grandes demeures pleines de charme. Il y a aussi plusieurs tours de guets ornées de gargouilles.

Un peu plus loin, je continue mon cheminement et, sur les conseils de la personne du musée, je découvre l'ébéniste Lacroix, qui fabrique notamment des chaises traditionnelles depuis 1853. La boutique n'est pas grande, mais est à découvrir lors d'un passage dans le village.

La fraîcheur du lac est la bienvenue après la visite du village (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Je termine la balade en allant voir le lac de Vallabrègues, tout près du Rhône et du camping. Un site qui incite à faire une pause à l'ombre. Tout en pensant à cet animal étrange que j'ai aperçu dans le musée, mais aussi dans la ville. Il s'agit de la Coulobre ! Un affreux dragon aquatique qui est aussi l’emblème de la commune. Tout cela donne envie de revenir à l'occasion du Festival européen de la vannerie. Il va se dérouler les 10 et 11 août prochain et se sera la 30e édition. Des vanniers professionnels sont attendus de toute l’Europe et même de plus loin. Un événement incontournable.

Franck Chevallier

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité