ActualitésSports Gard

NATIONAL 3 La confirmation pour Beaucaire, Aigues-Mortes dans l’inconnu

Vincent Simondi, en bleu, une des recrues beaucairoises de l'été, arrivé en provenance d'Endoume (N2) (Photo Stade Beaucairois)

Ce samedi 17 août sonne la reprise du championnat de National 3, le cinquième échelon du foot français, où évoluent trois formations gardoises. Si Alès est un habitué de cette division, Beaucaire dispute seulement sa deuxième saison consécutive et Aigues-Mortes découvre pour la première fois ce niveau. État des lieux des Stadistes et des Saliniers. 

Il n'y a pas que le Nîmes Olympique - qui reçoit Nice (20h) pour son premier match de la saison à domicile - qui occupe l'actualité footballistique gardoise ce samedi. La réserve des Crocos qui évolue en N2 se déplace affronter celle de Marseille, à 18h, après avoir battu celle de Lyon (3-0) en match d'ouverture, samedi dernier. Mais ce 17 août marque la 1ère journée du championnat de National 3 où figurent trois formations gardoises : Alès, Beaucaire et Aigues-Mortes.

Les Cévenols, vice-champions de la catégorie la saison passée, dont nous avions évoqué le mercato en juin dernier, débutent à Auch, à 19h. Dans le même temps, le Stade Beaucairois accueille la réserve de Béziers. Promu la saison dernière, Beaucaire a terminé 7ème et veut surfer sur sa deuxième partie de saison réussie. "Nous étions derniers à la trêve et nous terminons 3ème sur la phase retour. On a voulu garder ce groupe-là en ayant peu de départ", explique le président Xavier Mouret.

Cinq départs pour onze arrivées

Cinq départs ont eu lieu avec notamment celui de l'ancien Croco Benmeziane et de deux joueurs partis au niveau supérieur à Avranches (N1), Ryan Lamgahez et Bryan Jean-Baptiste. Ahmedine Daoudi, un jeune joueur présent la saison dernière avec la N3, est actuellement pisté par Charlton, club de deuxième division anglaise. Pour étoffer ce groupe, le club a enregistré l'arrivée de 11 joueurs. Parmi eux, des hommes d'expérience comme le gardien Geoffrey Saintot et le défenseur central Vincent Simondi recrutés en provenance d'Endoume (N2). Place également à la jeunesse avec des joueurs passés par le centre de formation de Nîmes et non conservés.

Pour cette deuxième saison, Beaucaire veut évidemment confirmer. "On veut surtout ne pas se faire peur comme l'an passé. Les trois premières places ne sont pas notre objectif, mais 4,5,6 c'est possible", vise le président. Le Stade affronte Béziers 2 avec une série à briser : "s'il fallait parier sur ce match, mettez le nul. Ça fait trois fois que l'on démarre une saison contre eux et que l'on fait match nul", raconte, détendu, Xavier Mouret. Un président qui sait qu'il ne lutte pas avec les mêmes armes financières que ses confrères. Beaucaire fait partie des plus petits budgets comme Aigues-Mortes, nouveau venu cette saison.

Aigues-Mortes a remporté la Coupe Gard-Lozère en 2019 (Photo Corentin Corger)

Auteurs la saison dernière d'un doublé Coupe Gard-Lozère et championnat de R1, les Saliniers découvrent la N3 pour la première fois de leur histoire. Un changement de statut qui a d'abord entraîné une mise au norme des infrastructures. "En attendant que les travaux des vestiaires et du terrain soient validés, on pourrait jouer nos deux premiers matches à Bagnols", regrette l'entraîneur Yohan Borg. Ce dernier veut éviter de disputer les six premiers matches de la saison à l'extérieur.

Une montée qu'Aigues-Mortes a longtemps attendu après sept saisons passées en R1. Concernant le sportif, le club camarguais a pu se tailler un effectif à la hauteur de l'événement avec parmi les neuf recrues, des joueurs ayant déjà évolué en N3 ou plus haut comme le gardien Sébastien Robert, le milieu Abdelhakim Jamaï ou encore l'attaquant Khaled Sellam. "Notre satisfaction a aussi été de pouvoir garder l'effectif de la montée avec seulement deux départs", se réjouit le coach. Ce denier ne veut même pas parler de maintien mais de plaisir : "on ne veut pas se prendre la tête et se mettre de pression inutile. Nous avons beaucoup d'envie et d'enthousiasme afin de montrer ce que l'on vaut."

Le premier défi des Saliniers est programmé à 18h30 à Balma, dans la banlieue de Toulouse. Le derby face à Beaucaire n'aura lieu que le week-end du 12 janvier 2020 pour la dernière journée de la phase aller. "Notre plus grande joie, c'est d'avoir gagné à Alès, la saison dernière. C'est bien d'avoir un derby de plus. Ça montre que le football gardois travaille bien.", salive déjà Xavier Mouret, le président beaucairois.

Corentin Corger

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité