Actualités

GARD La préfecture lance un concours de dessins « Hommage à nos forces de sécurité intérieure »

La 7ème édition des Rencontres de la Sécurité se déroulera du mercredi 9 au samedi 12 octobre 2019. A cette occasion, la préfecture propose un concours de dessins sur le thème « Hommage à nos forces de sécurité intérieure ».

Pour y participer, il vous suffit d’envoyer (ou déposer) à l’adresse ci-dessous votre dessin format A3, avec au dos votre nom, prénom, âge, classe, numéro de téléphone et d’indiquer la catégorie dans laquelle vous concourez :

Préfecture du Gard
Concours rencontres de la sécurité
10 avenue Feuchères
30045 Nîmes cedex 9

Ce concours, qui débutera le lundi 26 août et se terminera le vendredi 27 septembre 2019, est ouvert dans plusieurs catégories :

  • Maternelle sur le thème «Merci à nos policiers»
  • Primaire sur le thème «Merci à nos gendarmes»
  • Collège sur le thème «Merci à nos sapeurs-pompiers»
  • Lycée sur le thème «Merci à nos pompiers du ciel»
  • Adultes sur le thème «Merci à notre Armée»

Le 1er prix de chaque catégorie verra son dessin agrandi sur un panneau qui sera accroché sur les grilles de la préfecture durant une semaine.

Chaque panneau sera dévoilé par Didier Lauga, préfet du Gard, le mercredi 9 octobre 2019, jour de lancement des Rencontres de la sécurité.

La remise des prix aura lieu le samedi 12 octobre au centre commercial Cap Costières, où seront présents l’ensemble des services de sécurité pour une journée de démonstrations, d’information et de présentation des métiers de la sécurité.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “GARD La préfecture lance un concours de dessins « Hommage à nos forces de sécurité intérieure »”

  1. Cette instrumentalisation des enfants est tout à fait choquante. Monsieur le préfet ferait mieux de trouver d’autres façons, pour cirer les pompes de ses supérieurs que de se servir des enfants, en leur imposant de rendre hommage aux forces de l’ordre ou de la sécurité, dont ils sont bien en peine d’apprécier la valeur. par eux-mêmes. C’est lamentable.

  2. On est bien loin là d Saint Exupéry et de son petit Prince qui voulaient eux qu’on leur dessine un …mouton. Depuis presque un an de forts mouvements sociaux s’expriment de diverses manières dans notre Pays. Étonnamment plutôt que d’apporter une réponse sociale à ces contestations, le Gouvernement a préféré des réponses policières (très violentes) et judiciaires (très lourdes) : 2 personnes ont perdu la vie, 22 ont été éborgnées, des mains et des pieds arrachés par des armes de guerre), et pour la répression judiciaire ce sont 2000 condamnations dont près de 40% de condamnations à la prison ferme qui ont été enregistrées.
    Certes les agents de sécurité quels qu’ils soient doivent être respectés (pompiers,policiers, etc) mais instrumentaliser ainsi des enfants en voulant les faire honorer les « forces de sécurité intérieures » est pour le moins malvenu.
    Certes ces personnels comme beaucoup de salariés souffrent d’un manque criant de moyens humains et matériels pour accomplir correctement leurs missions de services publics et c’est plutôt sur cela qu’il faudrait se pencher me semble-t-il ..

  3. Bonjour,

    J’aimerais bien participer, on peut faire de jolis dessins de mains arrachées et d’oeils en moins, ou pas ?
    Un joli dessin de moignon d’un bras gauche amputé suite à un tir de LBD, cela vous tente à la préfecture ?
    Honteux à vous, qui a eu une telle idée dégénérée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité