ActualitésSociété

NÎMES Au Musée de la Romanité, on s’active depuis la rentrée

Musée de la Romanité et amphithéâtre sont des atouts touristiques culturels (Photo Anthony Maurin).

En septembre, sauf pour les délicieuses Journées européennes du patrimoine, les visites guidées sont de retour tous les week-ends au Musée de la Romanité.

Il est évident qu'une telle structure ne peut se visiter d'un seul coup en quelques minutes et en passant rapidement l’œil sur les 5000 pièces disposées au sein de ce nouveau musée nîmois. Le mieux, outre le fait de le faire à son aise, en plusieurs fois et avec autant de personnes différentes que possible, c'est de se laisser guider par une visite bien sentie et organisée à cet effet.

Vous aimez connaître les petits détails historiques, les anecdotes qui font sourire ou plu simplement trouver des réponses à vos questions ? Alors n’hésitez plus et faites le choix de la visite guidée. Selon vos envies, optez pour la " Visite découverte " des collections permanentes ou celle de l’exposition temporaire " Pompéi, un récit oublié "  qui vient d'être prolongée jusqu’au 20 octobre prochain.

L'exposition temporaire sur le sauvetage de Pompéi (Photo Anthony Maurin)

Une visite guidée vous permettra de mieux appréhender l'histoire locale mais aussi de mieux connaître le bâtiment. Vous y parlerez d'art et de culture mais pourquoi pas d'architecture. La vie sociétale des époques traversées n'auront plus aucun secrets pour vous. Avant d'entrer ou de partir, n'oubliez pas d'aller faire un petit tour au jardin qui se situe à l'arrière du Musée de la Romanité.

Revenons aux visites, celle qui traite du parcours classique dure environ 1h30 et se fait en français les samedis et dimanches à 15h . Pour la visite guidée de l’exposition " Pompéi, un récit oublié ", 1h de visite en français les samedis et dimanches à 11h suffit. Tarifs : 12 euros (9 euros en réduit, 6 euros pour les 7-17 ans). Gratuit pour les moins de 7 ans. Conditions tarifaires, informations et réservations www.museedelaromanite.fr.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité