ActualitésSociété

NÎMES La cathédrale et son orgue aux Journées du patrimoine

Les 21 et 22 septembre prochains auront lieu les Journées européennes du patrimoine. L'occasion de flâner du côté de la cathédrale mais pas seulement.

L'orgue de la cathédrale de Nîmes (Photo DR).

C'est un sacré rendez-vous ou un rendez-vous qui sera, ici, sacré. Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, organisées les 21 et 22 septembre prochains, vous pourrez assister à quelque chose de rare issu d'une étroite collaboration entre les différentes associations des amis des orgues (cathédrale, Saint-Paul, Sainte-Perpétue, Temples), les organistes, les prêtres, les pasteurs et les paroisses.

Pièce maîtresse de ces journées, le concert du dimanche 22 septembre (18h) qui sera donné au profit de la restauration des orgues de l’église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité. Mais avant cela, d'autres animations sont prévues à travers les lieux sacrés de la cité.

Tout au long de la journée de samedi (21 septembre) sera organisé une balade autour des orgues de la ville. Ce circuit à travers églises et temples de Nîmes (entrée libre dans la limite des places disponibles, libre participation aux frais) devrait servir à découvrir le patrimoine remarquable des orgues qui mériterait d’être davantage connu.

Une partie des tuyaux de l'orgue de Sainte-Perpétue (Photo DR).

Car avec ses trois instruments issus de la célèbre famille Cavaillé-Coll et notamment Aristide, Nîmes connaît une notoriété mondiale. Entre 11h et 11h40, rendez-vous à l’église Sainte-Perpétue pour une présentation de l’orgue par Roland Galtier. Entre 17h et 17h30 au temple de l’Oratoire, c'est la présentation de l’orgue par Anne Radier qui sera à découvrir. De 18h à 19h30 à l’église Saint-Paul, vous en saurez plus sur la présentation de l’orgue puis vous assisterez à un concert avec Mélisande Froidure-Lavoine, mezzo-soprano, Catherine Gutherz, à la flûte et Georges Gabarel, à l'orgue.

Entre 12h et 12h45, c'est à l’église Saint-Baudile qu'il faudra aller écouter le concert d’orgue de Bernard Broudet. Entre 15h et 15h45, l’église Saint-Charles accueillera le concert d'Agnès Bruguerolle, soprano, et de Georges Gabarel à l'orgue. De 16h à 16h45 à la cathédrale de Nîmes, Betty Maisonnat sera en concert d’orgue (c'est le rendez-vous aménagé de la célèbre animation Orgue à midi). Enfin, de 20h - 21h au grand temple, le concert d’orgue par Evert Van de Poll et Michel Reynard sera à ne manquer sous aucun prétexte.

L'orgue de Saint-Baudile (Photo DR).

Revenons en détails sur les deux grands concerts qui seront organisés. Le premier, le samedi 21 à la cathédrale avec Betty Maisonnat. Elle a été l'organiste titulaire de l'orgue de Saint-Didier au Mont d'Or (Lyon) pendant vingt-neuf ans et a succédé pendant quelques années à Pierre Perdigon au grand orgue de l'immaculée conception de Lyon. Puis, elle a enseigné l'orgue à Chamonix ainsi qu'à l'académie d'été d'Alès et a créé l'académie " Orgues et cimes " de Finhaut (Valais, Suisse).

Mais le grand moment de ce week-end patrimonial sera encore en musique avec le concert du dimanche 22 septembre à 18h organisé au profit de la restauration des orgues de l’église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité. Cet orgue est un instrument remarquable, un Aristide Cavaillé-Coll de 1864, classé monument historique, jamais restauré, ce qui fait son authenticité mais aussi son état actuel, plus que critique.

Au programme de cette soirée spéciale, une vaste palette musicale sur le thème " renaître de ses cendres ". Le concert sera donné en continu, sans applaudissements entre les pièces.

Le clavier de Sainte-Perpétue (Photo DR).

Programme :

1) G.F. Haendel : Feux d’artifice royaux / M.Reynard. Un des nombreux exemples de pièces écrites pour orchestre et transcrite pour orgue.

2) Ecole Notre-Dame : Haec dies / Ensemble Carmine de Machaut : Veni Creator / Ensemble Carmine. Contexte musical des premiers siècles de la Cathédrale de Nîmes.

3) G.F. Haendel : The trumpet shall sound / J. Herrero et B. Broudet L’aube de temps nouveaux.

4) J.P. Rameau : Airs de triomphe / A. Dumas, P. Morello et B. Broudet Deux trompettes et orgue.

5) J.P. Rameau : La nuit / Ensemble Résonances Les mystères de la nuit et la promesse d’un clair matin.

6) Lecture - orgue en dialogue : Victor Hugo Dans l’église/ J.L. Meunier, J.L. Tabarin, M. Reynard.

7) D. Scarlatti : Consolate e spera  / C. Fribourg et M. Reynard L’espoir.

8) C’est moi, c’est moi qui vous console / C. Fribourg et M. Reynard Texte : H. Lutteroth, Mélodie du XVIè siècle, Harmonisation : F. Mendelssohn.

9) O. Messiaen : Apparition de l’Eglise Eternelle / B. Broudet Gigantesque crescendo – decrescendo en forme de procession.

10) C. Debussy : Dieu qu’il a fait bon regarder / Ensemble Résonances Depuis son exil en Angleterre, Charles d’Orléans dit sa nostalgie de la France (et non de sa belle !).

11) Spiritual : Josuah fit the battle of Jericho / A. Dumas, P. Morello Après celui de Rameau, un autre air de victoire.

12) De et par G.J. Maggio : Premier matin pour la naissance de sa fille ; Message en hommage à son maître, Manuel Diaz Cano.

13) J. Bouvard : Variations sur un Noël basque (M. Reynard) Une occasion d’apprécier la variété des jeux de cet orgue.

14) H. Duparc : La vie antérieure – Invitation au voyage / O. Heyte et B. Broudet. Lecture P. Eluard : " Et un sourire " / J. Boucomont. Sur les poèmes de Charles Baudelaire, les deux mélodies de H. Duparc inscrites dans le rêve d’un idéal de vie, encadrent " Et un sourire " de P. Eluard.

15) Lecture et orgue en dialogue : Victor Hugo, Incendie de Notre-Dame / J. Boucomont, J.L. Tabarin, Reynard Description de l’incendie imaginé par Victor Hugo pour éloigner les truands de N.D de Paris

16) Final : L.v. Beethoven : Ode à la joie (participation du public, M. Reynard) Ode à la joie. Tous les hommes de la terre / Veulent se donner la main. Vivre et s’entraider en frères / Pour un plus beau lendemain. Le vent de l’espoir intense / Qui fait triompher l’amour. De la joie et l’espérance / Fera se lever le jour.

Mime : Jean-Luc Tabarin. Lecteurs : Jacques Boucomont, Jean-Louis Meunier. Guitare : Guy-Jean Maggio. Orgue : Bernard Broudet, Michel Reynard. Trompette : Alain Dumas, Patrick Morello. Voix Solistes : Christine Carrel – Fribourg, Jean Herrero, Olivier Heyte. Ensemble Carmine : Emmanuel Arnaud, Stéphane Bernard, Claire Chevalier, Catherine Fafa, Marijke Otten et Ensemble Résonances : Jacques Boucomont, Marie-Annick Bras, Noëmie Geulin, Jacques Losse.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité