Actualités

EXTRÊME-DROITE Le Nîmois Abdallah Zekri condamne « les propos indignes d’Éric Zemmour »

Abdallah ZEKRI, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie (Photo : ©Christophe Petit Tesson/MAXPPP)

L’Observatoire national contre l’islamophobie a constaté dans un communiqué transmis à notre rédaction que l'essayiste et polémiste français Éric Zemmour, "a tenu un rôle d’idéologue lors d’une rencontre qualifiée pudiquement de « convention des droits », organisée en réalité par l’extrême Droite française, sous la houlette de l’ancienne députée frontiste, Marion Maréchal Le Pen, et de quelques-uns de ses soutiens."

L’Observatoire par la voix de son président nîmois, Abdallah Zekri, constate qu’une fois de plus, alors qu’il a déjà été condamné par les tribunaux de la République pour incitation à la haine religieuse après des propos similaires, "Éric Zemmour prend à partie violemment tous les citoyens français de confession musulmane en les qualifiant sous des vocables stigmatisants et en les désignant notamment comme des « colonisateurs."

"Après ces propos scandaleux, outranciers et racistes qui n’honorent ni leur auteur ni la qualité du débat démocratique, l’Observatoire s’étonne de l’absence de réactions politiques suffisamment audibles et de condamnations claires de la société civile. Il s’étonne également que des médias, surtout LCI, filiale d’un groupe médiatique important, offre une tribune inespérée à une parole haineuse qui ne vise qu’à susciter les tensions et des troubles à l’ordre public."

"Traiter les musulmans de « colonisateurs » ou de « conquérants », entretenir la thèse farfelue et conspirationniste, très prisée à l’extrême Droite, de « grand remplacement » - théorie erronée -, c’est susciter des réactions, y compris violentes contre les musulmans. Ce discours est inacceptable. Non seulement parce qu’il est contraire aux lois de la République, mais aussi parce qu’il cache une volonté manifeste de fracturer la société", rajoute Abdallah Zekri.

Vers une action en justice ?

Et de rappeler que l’Observatoire est très attaché à la liberté de la presse, d’expression, d’opinion et de conscience. Il appelle cependant les médias, les responsables politiques et l’ensemble de la société civile à faire le nécessaire distinguo entre l’opinion politique - y compris excessive contre l’islam - qui doit être libre et le propos haineux qui doivent être poursuivis, combattus et condamnés par l’ensemble de la société et au nom de celle-ci. "Aucun idéologue et aucun apprenti sorcier ne doit pouvoir utiliser une communauté comme bouc émissaire pour servir ses intérêts mercantiles ou idéologiques."

Si l’Observatoire se réserve le droit d’ester en justice contre le nommé Éric Zemmour, il se réjouit de la décision du parquet de Paris d’ouvrir une enquête pour injures publiques et provocation à la discrimination. L’Observatoire a d’ores et déjà chargé son avocate, Me Aoudia, avocate pénaliste, à se porter partie civile dès que le parquet de Paris aura engagé des poursuites pénales à l’encontre d’Éric Zemmour.

"La majorité des Français de confession musulmane est attachée à son pays. Ils sont citoyens à part entière. Ni conquérants, ni colonisateurs. Ils travaillent, élèvent leurs enfants, tentent de vivre dignement et participent à la vie politique, sociale, économique, culturelle et médiatique de notre pays. Il n’est pas admissible que des forces hostiles à la France, une et indivisible, les considèrent dans leur discours continuellement comme des parasites. C’est au nom de tous ceux qui se sentent violemment attaqués et offensés que l’Observatoire tient à exprimer son indignation et la condamnation de ses propos indignes."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “EXTRÊME-DROITE Le Nîmois Abdallah Zekri condamne « les propos indignes d’Éric Zemmour »”

  1. L’islam est sans aucun doute une idéologie qui prône la conquête et la soumission de tout et de tous à cette même idéologie : l’islam.
    L’histoire nous l’enseigne et les exemples ne manquent pas, l’islam est une idéologie prosélyte.
    La situation des juifs, des chrétiens et autres dans les pays islamiques est révélatrice de la nature de cette idéologie qui s’apparente à une forme de fascisme politico-religieux dans lequel les droits de l’Homme et les valeurs universelles comptent pour peu.
    J’invite Abdallah à prendre son bâton de pèlerin pour propager la liberté de conscience, religieuse, la laïcité dans les territoires sous tutelle islamique pour enfin comprendre la différence entre nos civilisations.
    Je rassure les musulmans qui respectent la notre. Ils ne risquent absolument rien d’une extrême droite fantasmée par les uns et les autres et par un Zekri en pleine forme dans le domaine de la manipulation. L’extrême droite ne représente rien en France.

  2. En tout cas, un truc est sur, Zemmour fait le sparring partner aux deaeshiens. Il radicalise lui aussi son camp… alors qu’il faut combattre la terreur, certain la sème.
    C’est marrant aussi cette manie d’accuser les autres de manipulateurs. C’est toujours les autres… n’est-ce pas.
    Puis la laïcité à géométrie variable. Bizarrement elle est que pour les musulmans. Alors que des écoles privés reçoivent de l’argent public au détriment de la protection sociale, retraites, services publics…
    Maintenant, on attend la sur-enchère de l’un des membres du gouvernement. C’est une course qui paie bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité