ActualitésSociété

NÎMES Une fête populaire pour un quartier éveillé

(Photo Anthony Maurin).

Sur les espaces verts de la place Baudelaire à Pissevin, l'après-midi du samedi 5 octobre dernier était destiné à la fête du quartier. Une réussite pour ce village des associations et des institutions.

(Photo Anthony Maurin).

Pissevin, c'est environ 12000 habitants, une ville dans la cité. Un quartier relativement important, tout en hauteur et qui vieillit. Même si le renouvellement urbain lui réserve sans doute de belles surprises à venir, les riverains y vivent au quotidien dans la noirceurs de certaines habitudes.

David Tébib, président du club de handball de l'USAM était lui aussi présent et a pu donner des conseils avisés aux joueurs en herbe (Photo Anthony Maurin).

Voilà une action qui est simple, belle et qui fournit à ce quartier l'intérêt de se rassembler autour de valeurs communes. Le sport, la culture, l'art, la musique, les transports et surtout le partage. À Pissevin, le partage est la base de la vie en communauté et une journée comme celle de samedi a tout pour faire comprendre qu'on peut vivre bien et ensemble ici comme ailleurs.

(Photo Anthony Maurin).

Cette manifestation s'inscrit dans le cadre du Projet Social de Territoire porté par la ville de Nîmes et coordonnée par le Centre Social les Mille Couleurs. Un moment de détente et d'amusement, de prise de parole, de rigolade et de retrouvailles.

(Photo Anthony Maurin).

Place Voltaire, la liberté porte bien l'étendard français. Sur la pelouse, des stands tirent tous azimuts et proposent des jeux, des échanges, des informations. Entre les immeubles, un terrain de handball est improvisé pour le plus grand bonheur des gamins qui n'ont pas toujours l'habitude de pratiquer ce sport à cet endroit.

(Photo Anthony Maurin).

Ce village des associations et des institutions aura fonctionné, une fois de plus, grâce aux sourires des participants. Une ambiance des plus joviales et pas d'anicroche à souligner. Un moment à rééditer, évidemment.

Laurent Burgoa, adjoint à la Ville, était présent, comme toujours en de telles occasions (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité