ActualitésSociété

BEAUCAIRE Un lycée tourné vers l’étranger

Le lycée professionnelle Paul-Langevin à Beaucaire est orienté vers l'international (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Le lycée professionnel Paul-Langevin de Beaucaire se tourne vers Erasmus et le Maroc. Cet établissement qui vient d'être complètement restauré accueille 300 élèves pour des formations qui vont de la 3e pré-professionnelle, aux Bacs pros, sans oublier des CAP.

Arrivée en France, à Beaucaire, en septembre dernier, Alicia Lopez, 29 ans, s'est engagée à mener une action de solidarité via le dispositif européen « Corps européen de solidarité ». C'est au lycée Paul-Langevin qu'elle a été accueillie pour l'année scolaire 2019 / 2020 par le proviseur Mohamed Boujaddi.

« Nous aimerions réaliser un projet avec l'association Mobadara, au Maroc » explique la jeune femme. Des élèves de Beaucaire vont donc réaliser une collecte pour venir en aide à la scolarisation de jeunes Marocains (livres, cahiers, vêtements…). Ils chercheront ensuite un financement pour réussir à apporter leur collecte au Maroc.

« La première étape sera de définir ce que nous allons collecter pour les jeunes Marocains (besoins par catégorie d’âges des enfants entre 6 et 14 ans). Les enfants ont besoin de tout : fournitures scolaires, vêtements, chaussures, vélos...). Et certains enfants handicapés ont aussi besoin de fauteuils roulants, de lunettes, d'outils didactiques pour les sourds et les aveugles... », termine la jeune femme. Ce projet solidaire sera mené jusqu'en avril prochain par Alicia accompagnée et aidée par des élèves du lycée.

Le Maroc et Erasmus

Ce mardi 8 octobre, Mohamed Boujaddi, le proviseur du lycée Paul-Langevin, a présenté aux professeurs et des parents d'élèves les grandes lignes du programme Erasmus. Un programme qui permettra, dès cette année, d'envoyer plus de 100 élèves de Beaucaire dans des pays étrangers. Ils vont y réaliser des stages financés par ce programme.

Des échanges qui permettront aussi d'accueillir près de 80 élèves étrangers durant l'année scolaire. « Ce programme Erasmus permet une ouverture d'esprit, de l'autonomie. Les élèves qui partent gagnent en confiance, en tolérance. Le multiculturalisme qu'ils rencontrent est une force et les prépare à la vie », a expliqué le proviseur.

Des élèves partiront donc cette année en Italie, en Roumanie, au Portugal ou encore en Turquie. « Le taux de chômage des élèves ayant participé à un programme Erasmus est de 23 % inférieur à la moyenne et 1/3 ont déjà un travail », a rappelé le proviseur. Une exposition sur l'Europe et les différents voyages et stages réalisés par les élèves les années précédentes était aussi présentée.

Franck Chevallier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité