A la uneActualitésSociété

GARD La Banque alimentaire ouvrait ses portes

(Photo Anthony Maurin).

Les Banques alimentaires sont, dans une société comme la nôtre, le garde-corps de bon nombre de vies humaines. Sans elles, des familles entières seraient précipitées dans la honte, la solitude et probablement la mort sociale ; si ce n’est physique.

N'ayons pas peur des mots : la société est dure, de plus en plus exigeante avec les êtres humains et les liens entre eux se distendent. Sans Banques alimentaires, certainement bien plus de Français seraient sur le côté de la route, dans le fossé.

Dans le cadre de l'année des 35 ans des Banques alimentaires, l’unité gardoise avait déjà communiqué sur le Tour de France depuis son camion-cuisine qui s'était arrêté le 21 mai dernier en ville, sur l'Esplanade, face aux arènes de Nîmes. " Cette journée fut riche en événements et a eu un très bel écho dans notre département grâce à l'implication de chacun d'entre vous. Nous souhaitions clôturer cet anniversaire des 35 ans par la journée nationale "portes ouvertes" ce mercredi, Journée mondiale de l'alimentation et Journée nationale contre le gaspillage alimentaire ", expliquent les responsables.

(Photo Anthony Maurin).

À la Banque alimentaire de Nîmes, le public était accueilli par les bénévoles de la structure et a pu avoir accès à différents stands. Une visite guidée par des bénévoles, des explications sur le cheminement des denrées, sur la manière de récolter et de distribuer...

Un stand itinérant était en place avec la présentation de l'activité de la Banque alimentaire, le parcours d'un produit depuis son arrivée du camion avec les denrées récoltées, jusqu’à sa distribution aux associations partenaires en passant par la pesée, le tri, la saisie informatique des stocks, le stockage et la préparation de la livraison.

(Photo Anthony Maurin).

Le stand " Rencontre associations partenaires " devait projeter un film dans une salle de réunion. Le stand " Intervention " traitait de la sensibilisation et des projets pédagogiques auprès des lycées. Mais l’action ne débutait pas immédiatement et le public a pu assister au pré-lancement de la collecte nationale qui aura lieu des 29 et 30 novembre et le 1er décembre.

(Photo Anthony Maurin).

Comme toujours point sensible de ce genre de structure : le bénévolat. Le recrutement des bénévoles " Gilets orange " était lui aussi d’actualité dans le bungalow situé à l’entrée de la Banque alimentaire mais il est de plus en plus difficile de trouver des mains libres et des cœurs grands. Espérons simplement que ces journées portes ouvertes permettront à d'autres de tendre la main à ceux qui en ont besoin.

Dans le Gard, la Banque alimentaire, c'est 370 000 repas pour 10 000 bénéficiaires. Près de mille tonnes de denrées alimentaires distribuées par plus de 60 associations.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité