Actualités

NÎMES Prévention et répression pour lutter contre les caillassages de bus au Chemin-Bas

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin)

Après la multiplication de caillassages sur les bus Tango dans le quartier du Chemin-Bas d'Avignon depuis le mois de septembre, une réunion était organisée ce mercredi matin à la préfecture du Gard réunissant police et direction de Trandev, le délégataire. De nouvelles mesures spécifiques sont mises en place.

Depuis la rentrée de septembre, force est de constater que le réseau Tango a été dévié à de nombreuses reprises après la multiplication de jet de pierres sur les véhicules. Au-delà de la violence inadmissible et de la crainte du personnel et des voyageurs présents dans les bus dans ce quartier chaque jour, c'est aussi le coût de réparation des véhicules qui est en jeu.

Alors que l'on constate une baisse de 4% de ces actes malveillants depuis le début de l'année sur l'ensemble du réseau de bus nîmois, le phénomène tend à se développer depuis septembre. Et en particulier dans le quartier Est de la ville. Sans qu'on puisse connaître les véritables motivations de leurs auteurs. "On sait qu'il s'agit de jeunes mais on ne comprend pas très bien les raisons qui les poussent à ces caillassages", explique les services de la préfecture du Gard à la sortie de la réunion.

En lien avec la police et la préfecture, un travail de fond a été entrepris avec Transdev, le délégataire des bus nîmois,  "afin de faire baisser rapidement la tension". Des réunions qui vont s'intensifier en fonction de l'évolution de la situation.

Lors de la dernière, ce mercredi matin, un cocktail "prévention et répression" a été adopté pour mettre fin à ces incivilités qui pénalisent la population résidente des usagers réguliers des bus. Concernant le volet prévention, un renforcement de la médiation va s'organiser. Par ailleurs, la création d'un groupe de partenariats opérationnels (GPO) spécifique est actée. Enfin, les services de la police de sécurité au quotidien vont davantage agir spécifiquement sur le quartier du Chemin-Bas et des mesures de répression seront mises en place.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité